Bornes publiques de recharge : Bolloré va s’implanter à Londres

Le groupe Bolloré continue son expansion internationale à travers la prochaine reprise de la gestion de Source London, le réseau de bornes publiques en abonnement de la ville de Londres. Les objectifs affichés sont ambitieux et visent à faire de la capitale britannique un modèle en termes de transports écologiques.

 

source-london

 

Le groupe Bolloré, à travers sa filiale IER Industrie, a été sélectionné par la compagnie de gestion des transports publics londoniens, Transport for London (TFL), pour reprendre les rênes de Source London, le programme de location en abonnement et de mise en place de bornes de recharges pour véhicules électriques de la capitale britannique. L’opération sera effective à partir du mois de juin de cette année 2014 et IER sera alors responsable de toutes les fonctions back-office (post-marché), dont la gestion des abonnements et des demandes d’inscription. Le groupe projette d’entretenir un engagement à long terme avec les utilisateurs de voitures électriques londoniens à travers une collaboration avec des partenaires locaux. D’ici 2018, il a ainsi promis de porter le nombre de bornes de recharges de Source London à 6 000 unités.

Collaboration bénéfique pour Londres

Lancé par le maire Boris Johnson en 2011, Source London a mobilisé près de 60 acteurs des secteurs publics et privés sous la direction de TFL. L’objectif était alors d’introduire 1 300 bornes de recharge avant avril 2013 et il fut atteint, mais la capitale britannique ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, d’où cette nouvelle étape avec le groupe Bolloré. L’expérience d’IER, acquise notamment grâce à la gestion du réseau Autolib’ et ses 30 000 abonnés, ne pourra qu’être profitable au réseau londonien de bornes de recharge qui espère être rentable d’ici 6 à 7 ans. Vincent Bolloré, PDG du groupe qui porte son nom, a d’ailleurs déclaré qu’il est « convaincu que Londres peut être une des villes les plus avancées du monde en terme de transports durables » et que la reprise de Source London par IER constitue une nouvelle étape vers cet objectif ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.