BYD Electric Bus : 325 km sur une seule charge au Danemark

La BYD Electric Bus continue de réaliser des performances écologiques de haut rang en enregistrant une autonomie record de 325 km avec une seule charge à Copenhague, la capitale du Danemark. Ce nouveau record ne fait que confirmer les résultats impressionnants affichés par l’autocar chinois dans le cadre de programmes d’essais menés un partout dans le monde.

 

byd electric bus copenhague

 

 

La BYD Electric Bus vient d’établir, dans la plus grande discrétion, un nouveau record d’autonomie pour un autocar 100 % électrique en parcourant un trajet total de 325 km en une journée et avec une seule charge au Danemark. Le bus électrique du constructeur chinois, dans sa déclinaison de 12 mètres, a réalisé cette prouesse dans le cadre d’un essai réalisé par l’opérateur de Copenhague City-Trafik.   Il a complété un service de normal de 110 km sur la route 12, transportant au passage une moyenne de 40 personnes par trajet, avant de parcourir l’autoroute de Ballerup pendant 215 km.  À la fin de la journée, la BYD Electric Bus affichait un niveau de batterie de 8%. Il faut noter que l’autonomie revendiquée par le constructeur est de 250 km pour une charge complète de 6 heures sur une borne normale.

 

Pas un cas isolé

 

Cette distance de 325 km parcourue avec une seule charge dépasse de quelques kilomètres le précédent record du bus électrique chinois qui était de 310 km entre les villes polonaises de Varsovie et Cracovie. Réalisé l’année dernière, ce trajet n’avait cependant épuisé que 69 % de la charge disponible sur la batterie électrique. Un autre BYD Electric Bus essayé par Arriva, un autre opérateur de la capitale danoise, a également réalisé des performances non moins impressionnantes avec un total de 240 km alors que le chauffage était constamment en marche. Le bus utilisé par Arriva était également totalement rempli de passagers la plupart du temps.  Quoi qu’il en soit, avec de telles performances, il n’est pas étonnant de voir les plus grandes villes du monde, de New York à Londres, en passant par Los Angeles, São Paulo, Bogota… adopter le bus écologique chinois. À quand une arrivée dans l’hexagone ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.