Des chercheurs américains présentent l’autoroute du futur

Les chercheurs de la compagnie américaine Philadelphia Scientific ont développé le « Tracked Electric Vehicle System » ou TEV, un système qui devrait selon cette dernière inspirer les autoroutes du futur. Le projet qui pourrait révolutionner le transport à faible émission de carbone est en compétition pour le concours « Le monde que j’aime » de l’Union Européenne.

tev-cgi1

Plus besoin de conducteur

Le TEV est une infrastructure autoroutière automatisée spécialement dédiée aux véhicules électriques. Il est muni d’un système de recharge électrique intégré à même la chaussée ainsi que d’un dispositif de guidage rendant la conduite entièrement automatique. Ainsi, sur cette autoroute du futur, il n’est plus nécessaire de s’arrêter pour charger sa batterie électrique et le véhicule se déplace même tout seul sans conducteur. Pour cela, il suffirait au conducteur d’indiquer sa destination sur un écran de navigation installé au niveau de chacune des entrées du réseau TEV. Au moment où le véhicule électrique entre sur l’autoroute, une fente de guidage va le verrouiller sur une voie et le guider jusqu’à la destination précédemment indiquée avant de le libérer. La vitesse de croisière tournera autour de 190 km/h. Il faut noter que ce projet a été conçu par l’inventeur Will Jones de Philadelphia Scientific et est un « open source ».

Un projet écologique réalisable

Will Jones et sa fille Caroline Carrick, le coordinateur du projet pour le Royaume-Uni, assurent que le TEV est réalisable avec les technologies existantes à condition d’y mettre le moyen. Ils sont persuadés que le TEV peut résoudre les problèmes de congestion intra et interurbaine tout en réduisant drastiquement l’émission de CO2. Le TEV est d’ailleurs inscrit au concours « Le monde que j’aime » organisé par l’Union Européenne pour récompenser « les projets sobres en carbone les plus novateurs et originaux en Europe ». On saura d’ici le 07 novembre 2013, date de la remise des prix de ce concours à Copenhague, s’il a su convaincre le public et les jurys. En attendant, le vote est encore ouvert jusqu’au 6 septembre et outre le TEV, 268 autres projets tout aussi intéressants sont en compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.