Conduite autonome : un service de location privée opérationnel à Londres d’ici 2021

Londres bénéficiera d’un service de location privée de véhicules autonomes dès 2021. Le projet résulte de la collaboration d’un opérateur reconnu et du leader mondial du développement de logiciel spécialisé dans la conduite autonome. Les détails impressionnent.

Alliance stratégique

Grâce à une initiative d’Addison Lee Group et d’Oxbotica, Londres profitera d’un service opérationnel de taxis privés autonomes dès 2021. Les deux compagnies ont conclu une alliance stratégique ce lundi 22 octobre 2018. Elles sont reconnues pour leur savoir-faire respectif dans la location privée et le développement de logiciels de conduite autonome.

À travers ce partenariat, Addison Lee et Oxbotica vont collaborer pour le développement, le déploiement et l’exploitation de véhicules autonomes. Ceux-ci  sont destinés à être mis à disposition des Londoniens.  L’objectif consiste à se positionner très tôt sur un marché à fort potentiel.

« Le transport urbain changera de manière radicale dans les dix prochaines années avec l’introduction des services de conduite autonome. Nous avons l’intention d’être à la pointe de ce changement en agissant maintenant », a indiqué Andy Boland, PDG d’Addison Lee.

Cartes numériques

Les détails de l’accord restent secrets à ce stade. Les deux compagnies se sont contentées d’expliquer qu’elles mettront en commun technologie, expertise et ressources. « Nous finirons par trouver un arrangement commercial, mais nous ne ressentons pas le besoin de tenir ces discussions dès à présent », a déclaré Graeme Smith, PDG d’Oxbotica.

En attendant, elles travailleront initialement sur la création de cartes numériques détaillées des routes publiques autour de Londres, soit plus de 250 000 km. Ces cartes intégreront la position de tous les éléments susceptibles d’interférer sur le trafic et le déplacement des véhicules autonomes. Elles constituent d’ailleurs la pierre angulaire du système à développer par Oxbotica même si pour des raisons de règlementation, un conducteur doit être présent à bord des véhicules à conduite autonome.

Sur le long terme, des cartes similaires concerneront la plupart des métropoles du monde. En effet, après Londres, Addison Lee et Oxbotica ambitionnent de s’attaquer à d’autres villes britanniques et à l’Amérique du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.