Émission de CO2 : les données de 2015 sont encourageantes

Les États membres de l’Union européenne affichent un taux d’émission de CO2 moyen de 119,6 g/km alors l’objectif était de 130 g/km. La réduction de la taille des moteurs et du poids des véhicules ainsi que la popularité croissante des voitures électriques et hybrides ont contribué à cette avancée. Ces données ont toutefois été obtenues sur la base de tests en laboratoire, ce qui ne reflète véritablement pas la réalité.

 

renault-zoe

 

En l’état actuel des techniques de tests, les constructeurs automobiles sont en avance par rapport aux objectifs d’émission de CO2 fixés par l’Union européenne. C’est ce qui ressort des données publiées par l’Agence Environnementale Européenne (AEE) qui indiquent que le taux d’émission moyen de 28 États membres était de 119,6 g de CO2/km en 2015. Il s’agit d’un résultat encourageant puisque l’objectif fixé par les instances européennes était de 130 g/km pour 2015. Une baisse de 3 % est également constatée par rapport aux chiffres de 2014. À ce rythme, les pays européens devraient atteindre l’objectif de 95 g/km pour 2021 d’après un analyste de l’AEE. Les modèles à essence restent les plus polluants avec un taux moyen de 122,6 g/km. Les diesels affichent un taux moyen de 119,2 g/km. Logiquement, ce sont les voitures électriques et hybrides rechargeables qui ont tiré ces chiffres vers le bas.

Les Pays-Bas restent le pays le plus performant en Europe avec un taux d’émission de CO2 moyen de 101,2 g/km grâce notamment au dynamisme de son marché des hybrides rechargeables. Il faut tout de même remarquer qu’en plus de l’électrification, les constructeurs ont fait des efforts pour la réduction de la taille des moteurs et du poids des véhicules. Cette stratégie s’avère pour l’instant payante. Un bémol majeur doit toutefois être signalé. Ces données ont été obtenues à partir de méthodes de mesure en laboratoire jugées obsolètes. Les décideurs de l’Union négocient actuellement la vulgarisation des tests en condition réelle surtout après le récent scandale Volkswagen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.