Formule E : Mercedes-Benz en lice à partir de 2018

Le championnat du monde de Formule E comptera dans ses rangs une écurie Mercedes pour la 5ème saison 2018/2019. Le constructeur allemand sera l’un des deux nouveaux entrants pour cette saison. Il rejoint d’autres constructeurs majeurs engagés dans la compétition pour perfectionner leurs technologies de mobilité électrique ou pour garantir une visibilité à leur savoir-faire en la matière.
formule-e

11ème écurie

Parallèlement à l’intérêt croissant qu’ils accordent aux voitures électriques dans leurs stratégies de développement, les constructeurs majeurs s’intéressent désormais à la course automobile électrique. La future entrée en lice de Mercedes-Benz dans le championnat du monde de Formule E en témoigne. Un accord en ce sens a été signé la semaine dernière entre le patron de Mercedes-Benz Grand prix et le comité d’organisation de la compétition. La marque allemande aura sa propre écurie à partir de la 5ème saison 2018/2019. « Nous sommes ravis de confirmer que nous avons réservé l’une des deux nouvelles entrées pour la saison 5 pour Mercedes GP », a déclaré Alejandro Agag, patron de la Formule E, pour l’occasion. Le championnat comptera alors 12 écuries au lieu de 10 actuellement. L’identité de l’autre nouvel entrant n’est pas encore connue.

Plateforme de recherche & développement

Mercedes-Benz estime que le championnat de Formule E lui permettra d’accélérer le développement de sa branche « électrique ». « Nous avons suivi la croissance de la Formule E avec grand intérêt. Actuellement, nous étudions toutes les options disponibles dans le futur de la course automobile… La course a toujours été une plateforme pour la recherche & développement dans l’industrie automobile, ce qui rend la formule E pertinente pour l’avenir », a longuement expliqué Toto Wolf de Mercedes GP. Cette vision des choses est d’ailleurs partagée par de nombreux autres manufacturiers dont Audi, BMW, Citroën, Renault, Jaguar ou encore Mahindra. Alejandro Agag confirme en indiquant que la compétition « veut devenir une plateforme où les constructeurs testent et développement les technologies qu’ils introduiront sur les voitures de série ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.