GM s’attend à une entrée fracassante de Google dans l’industrie automobile

Suite à la présentation par Google de son premier prototype de véhicule autonome, le géant de l’électronique commence à inspirer crainte et respect auprès des constructeurs automobiles à commencer par General Motors qui le considère comme un potentiel concurrent très sérieux. Un haut responsable de cette compagnie a jugé le modèle Google comme étant « plutôt cool ».

 

Google-Autonomous-Car

 

Google pourrait s’appuyer sur sa technologie de voiture électrique autonome pour s’introduire et s’installer durablement au sein de l’industrie automobile. C’est en tout cas ce que prévoit Mark Reuss, responsable du développement de produit de General Motors. « S’ils (Google) sont déterminés à le faire, je n’ai aucun doute qu’ils peuvent devenir une très sérieuse menace concurrentielle », a-t-il notamment indiqué. Reuss met en avant la puissance financière du géant de l’électronique comme un facteur déterminant. Le 27 mai dernier, Google a présenté son premier prototype de véhicule autonome et planifie le déploiement d’une centaine d’exemplaires d’ici 1 année. Il s’agit d’une avancée majeure puisque ce dernier s’est contenté jusqu’à lors de travailler sur les modèles des autres constructeurs. Google envisage également une production et une commercialisation dans les prochaines années.

50% du parc automobile total d’ici 2050

Malgré ces remarques élogieuses, Mark Reuss a affirmé ne pas penser que les véhicules autonomes envahiront le marché dans un futur proche précisant qu’il s’agira sans doute d’un long processus. Quoi qu’il en soit, de récentes études réalisées par IHS Automotive, une firme reconnue dans le domaine, montrent que les voitures autonomes atteindront un volume de 11,8 millions d’exemplaires en circulation en 2035, pour atteindre la barre des 50 % du parc automobile total en 2050. Reuss a ajouté que General Motors n’est pas engagé dans une course avec Google même s’il mène son propre projet baptisé EN-V en Chine. Concernant le prototype dévoilé par Google, ce haut responsable du géant américain a affirmé  le trouver « plutôt cool », même s’il ne l’a vu qu’en photo, le comparant à une ancienne Volkswagen Coccinelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.