Le système d’autopartage Volkswagen pour 2019

« We Share »,  le nouveau système d’autopartage de Volkswagen sera opérationnel en 2019. Les grandes villes constituent les cibles privilégiées.

2 000 véhicules dès 2019

Volkswagen confirme son entrée dans les services d’autopartage électrique. Sans surprise, la compagnie a choisi l’Allemagne comme pionnier. 1 500 e-Golf feront ainsi le bonheur des Berlinois d’ici le second trimestre 2019. 500 e-Up ! suivront sous peu. A terme, ces modèles laisseront la place aux nouveaux fers de lance de la marque dédiée électrique Volkswagen I.D.

Le système We Share repose sur un modèle d’autopartage libre (Free Floating). Les clients accèdent spontanément aux véhicules sans réservation. Ils les laissent par la suite sur n’importe quel point de stationnement disponible. Ce modèle séduit par sa flexibilité et par la facilité avec laquelle il se déploie. L’autopartage en Free Floating est d’ailleurs très répandu en Allemagne. Près de 2/3 des utilisateurs locaux y ont recours (environ 600 000 clients).

Large déploiement prévu

Pour profiter de cette importante demande, Volkswagen prévoit de lancer « We Share » auprès d’autres villes allemandes. Les principales métropoles européennes et nord-américaines seront servies à partir de 2020. Il s’agit de marché à fort potentiel. D’après le PDG de l’unité mobilité internationale du groupe, le recours à l’autopartage devrait connaître une croissance annuelle de 15% à partir de 2019. Il précise que ces prévisions font partie des plus pessimistes.

Pour intégrer la liste des cibles de Volkswagen, les villes doivent toutefois compter plus de 1 million d’habitants. Jürgen Stackmann,   responsable de ventes de Volkswagen, insiste également sur l’importance des villes à population majoritairement jeune. Il veut que les « jeunes citadins s’engagent dans la mobilité électrique ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.