Les voitures électriques toujours handicapées par leur prix

Une nouvelle étude réalisée par Navigant Research a montré que malgré une hausse des ventes de véhicules électriques ces dernières années, le marché souffre toujours d’un prix jugé trop élevé par les consommateurs. Un manque de familiarité de la population vis-à-vis de la technologie et des modèles disponibles constitue également un blocage.

leaf

Navigant Research, la firme américaine spécialisée dans l’analyse du marché automobile, vient de publier les résultats d’une récente étude sur les voitures électriques qu’elle a réalisée auprès de 1 084 consommateurs. Les sondages montrent que les potentiels acheteurs restent bloqués par un prix supérieur à 25 000 dollars (environ 18 750 euros). 71 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas projeter de dépenser plus de cette somme pour leur prochain achat de voiture tandis que 43 % n’iront même pas au-delà des 20 000 dollars (15 000 euros), ce qui les placent immédiatement en dehors du marché des voitures hybrides et électriques.  En effet, seule la Nissan Leaf parvient à descendre en dessous de cette barre avec un prix commençant aux alentours de 17 000 euros batterie incluse, en fonction du pays de vente, et après déduction de tous les avantages fiscaux.

Un avenir sans doute meilleur

Malgré ces statistiques peu encourageantes pour le marché des voitures électriques, Navigant Research affiche un certain optimisme pour l’avenir en prévoyant une baisse considérable des prix à cause d’une réduction des coûts de fabrications des batteries électriques. « Les batteries constituent la moitié du prix des véhicules et nous anticipons une baisse de près d’un tiers d’ici 2020 », a notamment indiqué Dave Hurst, un des analystes de la compagnie. Ce prix élevé n’est pas le seul responsable de la morosité du marché pour Navigant Research qui met également en cause le manque de familiarité du public à l’égard des technologies 100 % électriques ou hybrides ainsi que des principaux modèles commercialisés actuellement. Seuls 44 % des personnes interrogées connaissent la Chevrolet Volt et 33 % la Nissan Leaf, deux voitures qui sont pourtant des best-sellers aux États-Unis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.