Mitsubishi baisse le prix de la version 2014 de l’I-MIEV

Mitsubishi a annoncé que le prix de vente aux États-Unis de la prochaine génération de l’I-MIEV sera de 22 995 dollars (16 860 euros), hors bonus écologique. Le marché européen reste pour le moment dans l’attente, mais une telle réduction semble inévitable pour permettre au constructeur de relancer les ventes.

2014-Mitsubishi-i-MIEV-front-view

Lors du lancement de la prochaine Mitsubishi I-Miev aux États-Unis en 2014, la petite citadine 100 % électrique nippone sera tarifée 6  130 dollars (4 493 euros) de moins que la version actuellement commercialisée, sortie en 2012. Le nouveau prix ne sera ainsi plus que de 22 995 dollars (16 860 euros), port de charge CHAdeMO inclus. Une fois le crédit d’impôt fédéral de 7 500 dollars (5 500 euros) pris en compte, l’I-Miev ne coûtera plus aux consommateurs américains que 15 495 dollars (11 360 euros), ce qui en fait la voiture électrique la moins chère du pays bien loin devant les Nissan Leaf et Chevrolet Volt. Avec un tel prix, l’I-Miev peut en plus se vanter d’intégrer en série plusieurs équipements comme des jantes en aluminium, un couvre-volant en cuir, des sièges chauffés pour tous les passagers ou des haut-parleurs arrière.

La France doit attendre

Pour le moment, cette réduction de prix ne concerne que le marché américain. Les clients français devront ainsi redoubler de patience pour savoir s’ils profiteront ou non de cette première voiture électrique grand public à près de 10 000 euros, si l’on considère le bonus écologique de 6 300 euros appliqué depuis le 1er novembre. En tout cas, Mitsubishi aura tout intérêt à transposer la même opération auprès de l’hexagone afin d’y relancer les ventes de l’I-Miev. Pour rappel, elle est actuellement vendue à 28 800 euros, hors bonus écologique, un prix jugé trop élevé par les consommateurs comparé à celui de la Zoe ou de la Nissan Leaf.  Mitsubishi n’est d’ailleurs pas le premier constructeur à baisser le prix de son modèle électrique cette année puisque Toyota pour la Prius, Chevrolet pour la Volt ou Ford pour la Focus EV ont eu recours à la même méthode pour booster leurs ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.