Paris : des véhicules électriques pour les nettoyages

Les rues de la capitale seront désormais nettoyées, du moins en partie, par des engins 100% électriques plus propres et silencieuses. La mairie de Paris pourra en plus réaliser d’importantes économies en termes de coût des opérations.

 

tennant_500ze

 

La mairie de Paris a fait l’acquisition de 5 balayeuses électriques de rue 500 Z.E fabriquées par la firme Tennant pour le nettoyage des trottoirs de la capitale. Ces engins propres ont été inaugurés par le maire, Anne Hidalgo, le 15 octobre dernier à la Place de la République. 60 souffleuses électriques ont également été mises à la disposition des agents de propreté de la municipalité à cette occasion.

Le recours à ces engins de nettoyage nouvelle-génération contribuera non seulement à réduire l’impact environnemental des interventions de la mairie, mais également à améliorer le confort des agents et des passants tout en permettant de réduire les dépenses. Les balayeuses et souffleuses électriques sont en effet aussi silencieuses que non polluantes. D’après les données fournies par la ville de Paris, elles réduisent les coûts des opérations de nettoyage de 3,2 euros/h par rapport aux engins traditionnels.

La Tennant 500 Z.E peut fonctionner 8 heures sans interruption sur une seule recharge grâce à deux packs de batteries lithium-ion. Elle peut se déplacer à une vitesse de 25 km/h, ce qui est très pratique pour les agents qui doivent couvrir dans l’ensemble jusqu’à 2 500 km de rues et trottoirs en une journée. Selon le constructeur, elle consomme 70% d’eau en moins qu’une balayeuse à moteur à combustion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.