Peugeot 208 Hybride FE : un concept plus abouti à Francfort

Après un premier rendez-vous quelque peu raté, Peugeot présentera finalement le concept 208 Hybride FE lors du Salon de l’automobile de Francfort en septembre. Le prototype va promouvoir les mêmes concepts de « Fuel Economy » et « Fun and Efficiency » (économie de carburant et plaisir de conduite).

208 hybrid FE concept

Pour oublier le Salon de Genève

Le constructeur français Peugeot a annoncé le 27 août dernier que son concept-car Peugeot 208 Hybride FE sera présenté officiellement durant la biennale allemande de l’automobile à Francfort à partir du 10 septembre. Cette annonce était attendue par les consommateurs depuis la déception du mois de mars 2013 quand la marque au lion n’a dévoilé qu’une maquette du 208 hybride lors du Salon de Genève. Cette fois, ce sera donc un véritable prototype que les visiteurs pourront découvrir. Il faut rappeler que quelques photos ont déjà fui sur le Net à la veille de cette annonce. Le Salon de Francfort constituera ainsi une nouvelle étape de plus vers la production de ce modèle ambitieux développé par Peugeot et Total  et visant la combinaison entre puissance, plaisir de conduite et économie d’énergie.

Objectif 1,66l/100km

Le Directeur Général de Peugeot, Maxime Picat, a indiqué que le 208 Hybride FE est un projet qui « explore des solutions pour atteindre une consommation de 1,66l/100 km » tout en conservant un plaisir de conduite et une sensation de puissance intacte. Pour ce nouveau concept, Peugeot a donc décidé d’innover en optant pour une motorisation hybride essence/électrique au lieu du diesel/électrique auquel le manufacturier a toujours habitué ses clients. Le moteur thermique 3 cylindres de 1,2l a bénéficié d’une optimisation de cycle Atkinson et développe 68 ch. Le bloc électrique, quant à lui, repose sur la technologie utilisée sur le 908 Hybrid 4 courant les 24h du Mans et fournit une puissance supplémentaire de 40 ch. Cette combinaison permet au 208 Hybride FE une accélération impressionnante de 0 à 100 km/h en 8 secondes tout en maintenant une consommation d’à peine 2,1 l/100 km (49g de CO2 par kilomètre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.