Peugeot confirme son intérêt pour l’hybridation pour ses futures sportives

La technologie hybride rechargeable fera désormais partie intégrante du futur de Peugeot Sport. La marque compte sur celle-ci pour améliorer les performances de ses modèles sportifs tout en limitant les coûts de fonctionnement et écologiques.

 

La Peugeot Onyx Concept hybride non rechargeable

La Peugeot Onyx Concept hybride non rechargeable

 

Le président de PSA Peugeot-Citroën, Carlos Tavares, a confirmé que la division sport de Peugeot va se concentrer sur la technologie hybride rechargeable durant les prochaines années afin d’améliorer les performances des modèles sportifs de la marque tout en réduisant leurs coûts de fonctionnement. « Je pense que l’hybride va jouer un rôle important dans le futur de nos modèles les plus sportifs », a-t-il notamment déclaré au magazine britannique Auto Express la semaine dernière. Tavares a ajouté que la technologie hybride permet aux ingénieurs de concilier deux attentes en apparence contradictoires à savoir : la performance et l’économie.

Le futur des voitures de sport

Carlos Tavares explique le choix de l’hybride rechargeable par le fait qu’il s’agit actuellement de « la seule technologie » qui permet de circuler en ville en mode 100 % électrique tout en disposant, si nécessaire, d’une bonne accélération et d’une autonomie élevée. « C’est la direction que nous prenons », a-t-il réaffirmé. Le président du groupe PSA est même allé jusqu’à prédire que la technologie hybride représente le futur des véhicules de sport. La Peugeot Onyx (hybride diesel-électrique non rechargeable), dévoilée au Mondial de Paris 2012, est à ce jour la principale ambassadrice de la marque au lion pour ce qui concerne les sportifs hybrides. D’autres constructeurs, dont BMW avec la BMW i8 hybride rechargeable, sont beaucoup plus avancés.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.