Qiantu K50: la nouvelle voiture électrique performante chinoise est arrivée  

La voiture électrique chinoise la plus remarquée au salon de l’automobile de Pékin 2016 fut sans surprise l’originale Qiantu K50. Elle avait été dévoilée auparavant que sous forme de concept-car au salon de l’automobile de Shanghai.

qiantu K50 lavant

La Chine semble de plus en plus pour la production de voitures à faible niveau d’émissions comme la très performante Qiantu K5O conçue par l’entreprise chinoise Qiantu Qiche (voiture du futur). Cette dernière a précisé que la K50 et d’autres véhicules très performants électriques sortiraient de sa nouvelle usine située dans la ville de Suzhou dans la province de Jiangsu en 2017. L’usine aura initialement une capacité à produire 50.000 engins par an puis éventuellement 500.000 les années suivantes. L’entreprise proposera deux versions différentes: la Qiantu K50 autorisée sur route et la Qiantu K50 de course.

Qiantu-K50 intérieure

Les caractéristiques techniques et le design

La première «supervoiture» de sport électrique chinoise est propulsée par deux moteurs électriques de 400ch et 650 Nm. Sa vitesse maximale est de 200 km/h tandis que l’autonomie des batteries est théoriquement de 300 km. En termes de performance,le véhicule est capable d’aller de 0 à 100km/h en 4,6 secondes comme la Tesla S, une de ses concurrentes. Si l’on regarde le design, l’intérieur de la Qiantu K50  de course a été conçue différemment du concept-car présenté à Shanghai. En effet, le tableau de bord qui est en cuir  a été agrandi pour donner plus d’espace aux passagers et un écran tactile a été installé au milieu du tableau de bord. Esthétiquement, l’extérieur de la K50 est comparée à la BMW i8, même si cette dernière n’a pas la même puissance des moteurs ou d’autonomie des batteries.

La production en série de la K50 débutera cette année et sera vendu dès 2017 à partir de 90.000 euros dans un premier temps, afin de s’aligner sur ses rivales comme la l’Arcfox, la Tesla S, l’Aoxin ou la FFZero1. L’entreprise Qiantu Qiche n’a pas encore communiqué sur la commercialisation de sa voiture phare en dehors de la Chine, ce qui sera envisagé courant 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.