Samsung dépose des brevets sur les véhicules électriques

Samsung Electronics a déposé plusieurs demandes de brevet portant sur des composants susceptibles d’être utilisés sur des véhicules électriques aux États-Unis et en Corée du Sud. La compagnie a toutefois indiqué qu’elle n’avait pour le moment aucune intention de produire une voiture électrique.

samsung-logo

Le bureau des brevets et de la propriété intellectuelle américain et le service d’information sur les droits de la propriété intellectuelle de la Corée du Sud ont respectivement publié les listes des demandes reçues pour l’année 2013 dans lesquelles figurent des requêtes formulées par Samsung Electronics. Les demandes en question couvrent des technologies nécessaires à la fabrication de pièces pour véhicules électriques allant du pneumatique, à la motorisation en passant par les composants électroniques à bord. Ces opérations soulèvent des interrogations quant à l’intention du géant sud-coréen de l’électronique de se lancer dans le secteur de la mobilité électrique, notamment à travers le développement d’une voiture à zéro émission. Cela constituerait une petite révolution même si la maison mère de la compagnie, le groupe Samsung, est déjà présente dans l’industrie des véhicules électriques à travers le fabricant de batteries Samsung SDI et l’alliance Renault-Samsung Motors Corp.

… mais refuse de confirmer son intention d’entrer sur le marché

Samsung Electronics a cependant affirmé qu’il ne comptait pas s’attaquer au marché des voitures électriques. Il n’a pourtant fourni aucune explication à propos de la finalité des demandes de brevets même s’il est vrai que le groupe dépose chaque année des milliers de requêtes sans que les produits qui en font l’objet ne soient systématiquement commercialisés. Les analystes sont également convaincus que si l’industrie venait à devenir une nouvelle source de profits pour les entreprises, Samsung Electronics n’aurait aucun mal à l’intégrer. Avec de tels brevets, les probabilités augmentent encore plus malgré la prudence de la compagnie dans ses déclarations. Dans l’une des demandes déposées, Samsung Electronics reconnait tout de même la popularité croissante de véhicules hybrides et électriques à cause des menaces pesant sur l’environnement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.