Tesla Motors recrute chez Apple pour le développement de ses futurs modèles

Tesla Motors a engagé un ingénieur du géant de l’informatique Apple en tant que vice-président des programmes automobiles. Ce dernier sera chargé du développement des futurs véhicules du constructeur californien.

Doug Field, le nouveau vice-président des programmes automobiles de Tesla Motors

Doug Field, le nouveau vice-président des programmes automobiles de Tesla Motors

La strat-up à succès de Palo Alto, Tesla Motors, veut continuer à surfer sur la vague de l’innovation et met les moyens pour y parvenir. Le constructeur du modèle S vient, en effet, de débaucher un des plus grands ingénieurs d’Apple, en la personne de Doug Field, pour en faire son vice-président en charge des programmes automobiles. Ce poste conférera à ce nouveau cadre de Tesla la responsabilité de mener le développement des futurs modèles de la marque. D’après la compagnie, Doug Field, serait d’ailleurs la personne idéale pour cette tâche au vu de ses qualités « de leader accompli et d’ingénieur spécialisé dans les produits innovants et de hautes technologies. Avant de rejoindre Tesla, il a notamment mené le développement de produits phares comme les derniers MacBook Air, MacBook Pro et les iMac.

Un ajout important pour l’équipe de Tesla

Elon Musk, président-directeur général de Tesla Motors, n’a pas tari d’éloges à l’égard de son nouveau vice-président. Il a indiqué que “le futur de Tesla dépend des ingénieurs qui sont capables créer des véhicules qui sont les plus innovants et les plus avancés au monde en termes de technologie” avant d’ajouter que l’expérience de Doug Field dans le secteur de l’électronique et dans celui de l’industrie automobile traditionnelle fait de lui un atout important pour l’équipe pensante de la compagnie. Effectivement, avant de passer chez Apple, Field a commencé sa carrière d’ingénieur chez Ford avec l’ambition de “créer des voitures incroyables” pour reprendre ses propres mots. Désormais, il a l’occasion de concrétiser son rêve pour le grand bonheur de Tesla Motors. Les observateurs attendent notamment avec impatience l’évolution du développement des futures voitures autonomes prévues pour une sortie d’ici quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.