Toyota : une pénurie de voitures hybrides fait baisser les ventes en Allemagne

Le constructeur nippon Toyota a revu ses prévisions de vente en Allemagne à la baisse à cause de son incapacité à satisfaire la demande en voitures hybrides. Ces dernières représentent environ 60 % des ventes de la compagnie.

Toyota Logo 1

Le responsable de Toyota en Allemagne, Toshiaki Yasuda, a indiqué à la presse locale que la compagnie n’allait pas pouvoir atteindre ses objectifs de vente pour 2013 à cause d’une pénurie de modèles hybrides. « Parvenir à 80 000 voitures (vendues) ne sera pas possible pour cette année », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « pour l’instant, les résultats avoisineront les 78 000 ». Le constructeur n’a pas pu livrer à temps les packs de batteries électriques fabriquées au Japon et c’est ce qui a provoqué une rupture de stock en voitures hybrides. D’après les données fournies par l’autorité fédérale chargée du transport, les ventes de Toyota ont connu une baisse de 9 % durant les dix premiers mois de cette année. Avec 62 009 unités écoulées outre-Rhin, la marque nippone possède 2,5 % de part de marché.

60 % des consommateurs veulent des hybrides

Malgré ses conséquences néfastes pour Toyota, cette pénurie démontre que le constructeur a eu raison, du moins en termes de profitabilité, de privilégier la technologie hybride aux dépens de l’électrique. Le manufacturier ne parvient pas à suivre la demande alors la plupart des constructeurs engagés dans le secteur des voitures 100 % électriques peine à faire décoller leur vente. Yasuda a révélé que les hybrides représentent actuellement 40 % des ventes de Toyota et que ce chiffre devrait tourner autour de 60 % sans les problèmes de stocks. Il y a quelques semaines, le délai d’attente pour se faire livrer une Prius, une Auris ou une Yaris hybride était de 6 à 9 mois avant d’être raccourci à 3 ou 4 mois.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.