Vente de véhicules électriques : hausse encourageante pour mars 2014

Les immatriculations de voitures électriques pour le mois de mars 2014 sont en hausse de 26 % par rapport à celles du mois précédent. La Renault Zoe continue à dominer le classement par modèle tandis que les Allemandes peinent à séduire. Cette tendance à la hausse devrait continuer tout au long de cette année 2014.

 

renault-zoe

 

Après un mois de janvier catastrophique et un léger regain de forme pour le mois de février, les immatriculations de véhicules 100 % électriques neufs pour mars 2014 ont connu une hausse de 26 %. Les résultats communiqués par l’AVERE France font ainsi état d’un volume de vente de 1 037 unités, dont 709 véhicules particuliers. La Renault Zoe reste en tête du classement des modèles pour particuliers avec 255 exemplaires écoulés. Elle est suivie par la Bluecar de Bolloré, avec 194 unités, qui continue à profiter de l’expansion des systèmes d’autopartage inspiré de l’Autolib’ parisien. À la troisième place, on retrouve la Nissan Leaf avec 146 immatriculations. Les nouveaux modèles allemands ont pour l’instant du mal à percer sur l’hexagone avec seulement 27 exemplaires vendus pour la BMW i3 et 16 pour la Volkswagen e-Up !

 

Tendance à la hausse

 

Cette augmentation des immatriculations pour le mois de mars confirme un regain d’intérêt des consommateurs français pour les modèles 100 % électrique après un début d’année inquiétant avec seulement 408 nouveaux véhicules enregistrés. Les résultats sont toutefois largement inférieurs à ceux enregistrés à la même période de l’année en 2013. 2 243 véhicules ont en effet été immatriculés durant le premier trimestre 2013, mais ce record coïncide avec le lancement sur le marché de la Zoe qui a provoqué un engouement des débuts chez les consommateurs. Les perspectives sont d’ailleurs encourageantes puisque le pic de pollution ayant poussé les autorités à organiser une journée de circulation alternée le 17 mars dernier a contribué à mettre en avant les avantages procurés par les véhicules à faible et zéro émission de CO2. La sortie de nouveaux modèles, dont l’e-Golf, pourrait également stimuler la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.