Voiture à pile à combustible à l’hydrogène : Audi et Hyundai s’associent

Audi et Hyundai vont partager brevets et composants pour accélérer le développement des voitures à pile à combustible à l’hydrogène. L’opération permet également de réduire les coûts.

La Hyundai Nexo FCEV.

Partenaire de poids pour Audi

Audi choisit de s’appuyer sur le savoir-faire du sud-coréen Hyundai pour le développement de sa technologie de voiture à pile à combustible à l’hydrogène. Les deux firmes prévoient de signer un accord de partage de brevets et de composants. Les négociations ont abouti et il ne reste plus qu’à obtenir l’aval des autorités de régulation compétentes.

Hyundai figure parmi les constructeurs les plus actifs dans le domaine. Son premier modèle remonte à 2001 (Hyundai Santa Fe FCEV). Il faut cependant attendre 2013 pour une véritable production de série avec l’IX 35 FCEV (Tucson FCEV). Chargé de mener le développement de la technologie de la pile à combustible à l’hydrogène au sein du groupe Volkswagen, Audi est ainsi en bonne compagnie. « Dans le cadre de notre feuille de route voiture à l’hydrogène, nous joignons nos forces avec des partenaires de poids comme Hyundai », a d’ailleurs confié Peter Mertens, responsable du développement technique de la marque.

Choix intelligent

Le futur partenariat vise à accélérer la production de masse de modèles à pile à combustible à l’hydrogène. Audi et Hyundai comptent également réduire les coûts de développement. « Pour la découverte de cette technologie, la coopération constitue la manière la plus intelligente de parvenir à des innovations à un coût attractif », a ajouté Mertens. Pour rappel, le Sud-Coréen va lancer un nouveau modèle (Nexo FCEV) dès cette année. La marque aux anneaux ne va quant à elle se lancer qu’à partir de 2020. Un SUV à production limitée est prévu. Le partenariat avec Hyundai se focalise toutefois sur d’autres modèles destinés à une production de masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.