La voiture connectée : la révolution de demain (Mondial de l’Auto)

waze

Le secteur automobile ne cesse d’évoluer vers la production de véhicules électriques et propres, afin de répondre aux enjeux sanitaires et environnementaux que soulève la pollution liée aux transports, mais il n’en omet pas pour autant la technologie. La voiture de demain, c’est aussi une voiture ultra connectée, qui facilitera la vie des conducteurs, améliorera leur sécurité, et promet une expérience de conduite inédite. Le Salon de l’Automobile parisien, qui tient place en ce moment-même, figure comme une vitrine de présentation de ces nouveaux systèmes qui caractérisent la voiture du futur. Un futur qui n’a jamais été aussi proche.

Comment se dépeint la voiture connectée ?

 

Imaginez-vous dans quelques petites années. Vous pénétrez dans votre voiture propre (évidemment), autonome et connectée pour vous rendre, comme tous les jours, à votre travail. Ah, qu’il paraît loin le temps ou ce trajet était davantage une tare qu’un plaisir pour vous !

Vous pouvez désormais vous laisser voguer en toute sécurité dans votre voiture munie de capteurs pour détecter les obstacles, tout en bénéficiant d’une assistance complète : une voiture préchauffée automatiquement à votre arrivée, dotée de multiples fonctionnalités de navigation (audio, climatisation, géolocalisation…) éligibles au travers de votre tableau de bord à écran haute définition (voire sous forme d’interface holographique en 3D). Vous avez également la possibilité de recevoir des informations envoyées par votre véhicule en temps réel concernant votre niveau de batterie, d’éventuels problèmes techniques, la présence de places de parking ou de bornes de recharge à proximité, etc.

Les informations sont accessibles via votre smartphone connecté à votre véhicule ou directement sur le tableau de bord. Vous pouvez faire de constantes mises à jour pour acquérir de nouvelles fonctionnalités. Votre véhicule peut même échanger avec ceux qui l’entourent pour anticiper les freinages d’urgence par exemple.

Il pleut ? Vos essuies-glace se mettent automatiquement en marche en varient leur mouvement fonction de l’intensité de la pluie. Il en va de même pour l’activation des phares lorsque la visibilité s’estompe.

Bref, tout est prétexte à passer du temps dans ce cocon de technologie, de confort, et de sécurité… Ceci est une rapide mise en situation pour décrire ce que pourra être la voiture connectée, mais la réalité n’en sera sûrement qu’encore meilleure, au regard de la fréquence à laquelle apparaissent les innovations.

 

Toute technologie liée à la connectivité présente des risques

 

Evidemment, certains aléas pouvant découler de cet aspect connecté sont envisagés. Le plus évident s’avère être le risque de piratage du véhicule à des fins diverses. Les motivations des cybercriminels dans ce contexte peuvent aussi bien se traduire par la convoitise de données personnelles que par l’espionnage, le vol et/ou la prise de contrôle du véhicule à distance… Et la possibilité de hacking a d’ores et déjà été confirmée, notamment par une entreprise chinoise qui est par exemple récemment parvenue à maîtriser une Tesla à distance, en activant le toit ouvrant, les clignotants, ainsi que les freins, en témoigne la vidéo qui suit :

 

 

Pour pallier ces dangers potentiels, les constructeurs et leurs partenaires s’efforcent à développer des systèmes de sécurité adaptés. Toutefois, ces derniers coûtent cher, et cela ne permet pas d’établir le risque zéro. Bon, de toute façon, il n’existe pas paraît-il.

 

Le Mondial de l’Auto met notamment à l’honneur la connectivité des véhicules

 

Les constructeurs s’efforcent de développer de plus en plus de voitures connectées. Et ils le prouvent, notamment en s’associant avec des startups spécialisées dans ce type de technologies. C’est le cas de Renault, qui officialisé son partenariat avec la startup Waze à l’occasion du Mondial de l’Auto. Waze est connue pour fournir une application de navigation GPS gratuite délivrant des informations en temps réel sur les éventuels dangers de la route, le trafic, et même (de façon controversée) sur la présence ou non de contrôles de police alentours. Sous l’égide de sa nouvelle relation avec Renault, l’application Waze sera intégrée aux véhicules du constructeur : elle pourra ainsi être directement utilisée via le tableau de bord. Waze sera optionnellement insérée dans le modèle Zoé et indiquera au conducteur où se trouvent les bornes de recharge à proximité. Un partage de connexion du smartphone avec la voiture sera nécessaire pour profiter des avantages délivrés par Waze sur la route.

waze

 

Autre exemple : celui du système multimédia Car-Net conçu par Volkswagen – également présenté au Mondial de l’Auto sur son stand – faisant interagir les véhicules de la marque avec les smartphone ainsi que les montres connectées Android et Apple. Il est ainsi possible d’agir à distance – via son téléphone ou sa montre – sur le véhicule, que ce soit pour observer le niveau de carburant, de recharge de sa batterie, régler le niveau de climatisation ou enfin déverrouiller le véhicule, etc. Car-Net apparaît donc comme une option à ajouter pour certains modèles de véhicules.

Source image :vwcarnet.com

Source image :vwcarnet.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.