Voiture de sport électrique : la Mission-E devient la Porsche Taycan

La version de production de la Porsche Mission-E s’appellera Taycan. En plus du lancement de sa première voiture de sport électrique, la marque allemande va investir massivement pour l’électrification d’autres modèles plus sportifs les uns que les autres.

Prête à performer

« Jeune cheval vif ». Il s’agit littéralement de la traduction du nom officiel de la première voiture de sport électrique Porsche à savoir : Taycan. La firme a lâché l’information dans le cadre de la célébration du 70ème anniversaire des sportives de Porsche. « Notre nouvelle sportive électrique est solide et prête à performer », a déclaré Oliver Blume, Pdg de Porsche AG pour l’occasion.  Cette version de série de la Mission-E arrivera sur le marché en 2019.

L’usine de Zuffenhausen (Stuttgart) se prépare pour accueillir la Porsche Taycan. La construction d’un atelier de peinture et d’une ligne d’assemblage avance. L’unité « groupe motopropulseur » recevra des adaptations pour l’électrification tout comme l’atelier carrosserie. 1 200 nouveaux emplois devraient voir le jour.

Alléchant

Parallèlement au lancement de la Taycan, Porsche prépare d’autres sportives électriques. En tout, la compagnie va investir jusqu’à 6 milliards d’euros pour l’électromobilité d’ici 2022. 500 millions seront consacrés au développement d’autres modèles sur la base de la Mission-E. Un milliard d’euros serviront à électrifier les modèles existants. Les infrastructures de recharge et l’expansion des sites de production complèteront le programme.

En attendant, les caractéristiques de la première voiture de sport électrique Porsche font saliver. En effet, deux moteurs synchrones développant 600 chevaux permettent à la Taycan d’avaler le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes. L’autonomie ne se retrouve en rien altérer puisque l’étalon revendique 500 km en une seule charge selon les normes NEDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.