Voiture électrique autonome : une aubaine pour Nokia ?

L’avènement des véhicules autonomes pourrait entraîner l’émergence d’un nouvel acteur, plus ou moins inattendu, dans le secteur des solutions de mobilité électrique en la personne de Nokia. La multinationale finlandaise vient de présenter un système de carte intelligent qui répond parfaitement aux exigences d’une voiture qui se conduit elle-même.

nokia logo

Système de navigation intelligente

Alors que les constructeurs se livrent à une concurrence acharnée pour la mise en place d’une voiture électrique autonome dans les prochaines années, la firme de télécommunication finlandaise Nokia pourrait tirer son épingle du jeu. En effet, la semaine dernière au Salon international de l’automobile de Francfort, la compagnie a présenté un nouveau système de navigation intelligente 3D qui devrait constituer un tremplin pour les futures voitures autonomes. Développée en collaboration avec Mercedes (Groupe Daimler), cette carte qui va intégrer le Cloud offrira plus de détails qu’une carte régulière et permettra aux conducteurs de marquer leurs emplacements favoris ou de partager des itinéraires avec leurs amis à travers le réseau. Des données comme la largeur de la chaussée, les signalisations, la localisation des feux de circulation, les zones à trafic important… seront notamment accessibles. Bref, le concept de Nokia devrait aider les voitures autonomes à être « conscientes » de leurs environnements, ce qui constitue une étape cruciale pour leur opérationnalité.

Département cartographie très actif

La future ascension de Nokia dans le secteur de la mobilité électrique autonome est d’autant plus probable que la multinationale dispose déjà d’un département cartographie très actif et moderne baptisé « HERE ». Cette branche offre principalement des solutions de navigation GPS, mais elle ne devrait certainement pas se limiter à cela.  Elle a d’ailleurs plusieurs programmes de partenariat avec certains des plus grands constructeurs automobiles mondiaux comme Toyota, Ford, BMW et Daimler. Il ne fait donc aucun doute que Nokia proposera une large gamme de produits et de services indispensables au moment où les premières voitures autonomes entreront en phase de production. À ce sujet, Nissan a lancé les hostilités en fixant 2020 comme objectif avant que d’autres constructeurs comme Tesla ne réagissent en promettant des sorties dès 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.