Voiture électrique : Nissan ne relâche pas ses efforts

Les ingénieurs du centre technique de Nissan travaillent activement sur le développement de la prochaine voiture électrique du constructeur. Pour faire face à la concurrence, cette dernière proposera une autonomie avoisinant les 500 km, une recharge par induction, une carrosserie en fibre de carbone et des facultés de conduite autonome.

 

2015 Tokyo Motor Show

 

Pionnier de la mobilité électrique et leader mondial du marché des voitures 100 % électriques, Nissan continue de travailler pour le développement de modèles toujours plus performants. D’après les informations rapportées par la presse locale, le centre technique du constructeur à Atsugi, au Japon, se penche sur des batteries électriques plus puissantes et des technologies innovantes comme la recharge par induction, la conduite autonome et le recours à la fibre de carbone. Ces avancées vont profiter à la prochaine génération de Nissan Leaf, celle attendue pour 2020. Cette dernière sera ainsi beaucoup plus légère, plus simple à utiliser, plus sûre, plus aérodynamique et surtout beaucoup plus performante en termes d’autonomie (environ 500 km en une seule charge). Les ingénieurs de Nissan sont actuellement en train de perfectionner une batterie lithium-ion de 60 kWh, deux fois plus puissante que celle qui est proposée sur la « nouvelle » Leaf 2016.

Ces informations confirment la détermination de Nissan dans la vulgarisation des voitures électriques malgré une demande sur le déclin pour ses modèles. Même si elle reste la voiture électrique la plus vendue au monde (près de 200 000 exemplaires écoulés), la Leaf séduit de moins en moins de consommateurs. Outre la baisse du prix du carburant qui a entraîné un regain d’intérêt pour les voitures à moteur à combustion et surtout pour les SUV et les Crossovers, l’arrivée sur le marché de plusieurs modèles concurrents (BMW i3, Renault Zoe, Chevrolet Bolt…)  joue en défaveur de la compacte électrique. Nissan affiche cependant une confiance inébranlable dans sa stratégie comme le montre son PDG, Carlos Ghosn. Ce dernier à récemment indiqué, en concerne les voitures électriques, que rien ne va « changer la direction où nous (sa compagnie) va aller ».
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.