Voiture à l’hydrogène: Toyota annonce une baisse drastique des prix

Toyota Motors Corp. a révélé qu’il a réussi à baisser le prix du système de pile à combustible destiné à équiper ses futurs modèles de près de 750 millions d’euros. Une telle réduction permettra au constructeur de proposer une voiture à hydrogène à moins de 75 000 euros d’ici quelques années.

 

La Toyota FCV-R à l'hydrogène

La Toyota FCV-R à l’hydrogène

Le constructeur nippon Toyota a annoncé la semaine dernière qu’il est parvenu à réduire le coût de la pile à combustible de sa prochaine voiture à l’hydrogène de plus de 750 000 euros. Le système actuel qui devrait équiper des modèles de série, probablement des berlines, d’ici 2015, ne coûte plus que 38 000 euros contrairement à celui présent dans le prototype qui sera exposé le mois prochain durant le Salon de l’automobile de Tokyo et qui vaut pas moins de 800 000 euros. Une bonne nouvelle donc pour le secteur des voitures écologiques et pour la compagnie qui a beaucoup investi dans la technologie de la pile à combustible à l’hydrogène. « Nous avons pour objectif de vendre des dizaines de milliers de voitures à l’hydrogène par an vers les années 2020 », a notamment déclaré Satoshi Ogiso, un des hauts responsables de Toyota, à la presse japonaise.

Utilisation de matériaux moins chers

Hitoshi Nomasa, un ingénieur de Toyota, a expliqué que pour parvenir à un tel résultat, le constructeur a réduit la quantité de platines utilisée dans le système de pile à combustible à 30 g par voiture, si le concept SUV actuel en contient 100 g. Cette opération permet une économie appréciable si l’on considère le cours actuel de 37 euros/ g de ce métal sur le marché mondial. Hitoshi Nomasa a ajouté que ces chiffres vont encore diminuer puisque le manufacturier vise un niveau plus « conventionnel » de 20 g par véhicule. Toyota va également utiliser moins de fibre de carbone pour la fabrication du réservoir d’hydrogène et privilégiera désormais un composant moins coûteux et disponible en production de masse. La première berline de série à l’hydrogène sera écoulée dans certaines villes japonaises, européennes et américaines pour commencer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.