Voiture à l’hydrogène : Toyota prudent concernant le marché européen

Toyota ne prévoit de lancer qu’une quantité limitée de voitures à pile à combustible à l’hydrogène en Europe au moment de lancement de cette technologie prévu pour 2015, par peur d’une insuffisance d’infrastructures de charge. Les marchés américain et nippon seront ainsi priorisés, mais le constructeur est confiant quant au futur succès global de ses nouveaux modèles écologiques.

 

Toyota-voiture à l'hydrogène

 

Alors que Toyota prévoit de commercialiser son premier modèle à pile à combustible à l’hydrogène l’année prochaine, les responsables du constructeur nippon préfèrent rester prudents à propos du succès immédiat de la technologie en Europe. Didier Leroy, président de Toyota Motor Europe a ainsi révélé que sa compagnie allait commencer par « un nombre raisonnable de voitures en Europe » tout en précisant que si le volume sera limité, les voitures à l’hydrogène Toyota seront bien « visibles dans les rues ». Leroy met en avant l’insuffisance d’infrastructures de charge et les blocages que pourrait rencontrer le projet européen H2 Mobility pour justifier son appréhension. Comme prévu, les marchés américains, surtout la Californie, et japonais seront ainsi privilégiés puisqu’ils sont déjà assez avancés en termes de déploiement des infrastructures nécessaires.

 

La confiance malgré tout

 

Malgré cette prudence, Toyota a cependant tenu à réaffirmer sa confiance quant au succès de la technologie de la pile à combustible à l’hydrogène dans l’industrie automobile. Le constructeur considère le développement de cette dernière comme « une étape majeure, mais logique » après la réussite du système hybride essence-électrique lancé il y a 15 ans. Karl Schlicht, vice-président exécutif de Toyota Motor Europe, s’attend à ce que le même processus ayant mené à l’adoption des modèles hybrides Toyota par les consommateurs se répète pour les modèles à l’hydrogène. « Il y a encore un long chemin à parcourir, comme pour toute technologie révolutionnaire, mais souvenez-vous que c’est ce qui a été dit à propos de l’hybride il y a seulement 10 ans », a-t-il notamment déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.