Volvo : le futur appartient aux hybrides rechargeables

Volvo est convaincue que le futur de la mobilité à faible émission réside dans l’hybridation plutôt que dans la technologie 100 % électrique. Cette situation est, sans doute le résultat, du succès rencontré par la V60 hybride depuis son lancement.

La V60 Hybride rechargeable a certainement inspiré cet engagement de Volvo.

La V60 Hybride rechargeable a certainement inspiré cet engagement de Volvo.

D’après les informations rapportées par le site de l’International Business Times, le constructeur suédois Volvo aurait une préférence pour la technologie hybride dans le développement de ses futurs modèles. Volvo devrait privilégier l’association entre un moteur thermique à petit cylindré et un bloc électrique et les ingénieurs de la compagnie seraient déjà en train de travailler sur ce système dans les laboratoires de Gothenburg, en Suède. La motorisation hybride en question reposera plus précisément sur un bloc quatre cylindres en ligne turbo  qui est poussé par une technologie de propulsion électrique installée à l’arrière.  Le constructeur estime qu’une telle combinaison mettra à la disposition du conducteur une puissance avoisinant les 300 ch en plus du couple impressionnant offert par le moteur électrique. De quoi égaler les performances des moteurs V8 et V6 actuels.

Inspirée par la V60 hybride

Cet engagement à long terme de Volvo en faveur de la technologie hybride n’est sans doute pas étranger au succès de son SUV hybride V60. Les chiffres de vente de ce dernier ont, en effet, de quoi pousser tout constructeur à un changement de stratégie. Volvo a écoulé les 1 000 premiers exemplaires de la V60 hybride quelques mois après son lancement et jusqu’ici, le manufacturier scandinave a vendu plus de 10 000 unités de cette première voiture hybride rechargeable diesel du continent européen. Volvo n’est pas le seul constructeur à afficher sa préférence pour l’hybride puisque Toyota a annoncé la même conviction après son stand 100 % hybrides du dernier Salon de Francfort, en septembre 2013. Récemment, la compagnie a également annoncé le développement des technologies de recharge sans fil par induction et de nano-batteries électriques structurelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.