Le bioéthanol

Bioéthanol

Le Bioéthanol est ce qu’on appelle un biocarburant que l’on annonce comme une alternative des carburants classique bien qu’il soit utilisé, pour les moteurs à essences, en combinaison avec de l’essence sans plomb.

Obtenu à partir d’alcool de céréales, de canne à sucre ou encore de betteraves, le bioéthanol s’obtient par concentration et déshydratation de cet alcool.

Rapidement, des objections sont survenues de toutes parts, en invoquant le fait que les terres agricoles utilisées pour produire les végétaux nécessaires à obtenir le bioéthanol ne serviront plus à la production de nourriture et ce qui entraînerait l’aggravation de la famine dans le monde. Pour cette raison il y eu de suite un quota maximum que l’Europe voudrait imposer en limitant à 5 % la part des biocarburants de première génération dans les transports.

Afin de ne pas poser crûment la question de choix entre manger ou rouler, les biocarburants se tournent vers de nouvelles générations de production, cette fois à de sources végétales non-alimentaires, comme c’est le cas de la cellulose ou encore de la lignine.

Vous pouvez utiliser le bioéthanol sous 3 procédés selon le mélange que vous faites:

Ainsi, en mélangeant le bioéthanol à 10 % d’essence classique ce qui ne demande pas de modification de votre voiture.

Vous pouvez aussi le combiner à 15 % d’essence classique ce qui conduit au mélange le plus utilisé mais aussi le plus polluant à produire.

Finalement vous pouvez garder la même proportion mais cette fois à de l’essence sans plomb. Ceci constitue la solution la plus écologique puisque ce carburant rejette moins de gaz à effet de serre mais demande une adaptation de véhicule ou un véhicule spécial.

Le fait que des stations-services proposent à la pompe un mélange Sans Plomb 95 avec 10 % d’éthanol à un prix bien inférieur que la sans plomb a provoqué une augmentation des ventes de voitures pouvant rouler avec ce mélange aussi appelés « flexfuel ».

Bon à savoir : les voitures roulant au bioéthanol consomment plus que les voitures à essence et le mélange peut endommager les durites de votre voiture. Les kits d’adaptations existent mais beaucoup de garages ont renoncé à les installer à cause des problèmes liés à l’utilisation de ce carburant.

En conclusion, le bioéthanol crée un problème important en monopolisant des surfaces agricoles destinées à la production de nourriture, des recherches sont en cours pour utiliser les végétaux non-alimentaires, la pollution existe toujours avec les bioéthanols par opposition au véhicules électrique et finalement certains mélanges peuvent être nuisibles pour certains composants de votre voiture comme les durites et les réservoirs.

Tenez aussi compte de l’amortissement du kit d’adaptation indispensable pour transformer votre voiture à essence en voiture flexfuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.