Les voitures hybrides ont-elle une boite de vitesse automatique ou manuelle?

Les voitures hybrides ont été conçues pour pallier le problème de pollution. Elles ont à la fois un côté thermique et électrique. Leur moteur à essence est combiné à un ou plusieurs blocs électriques. Cependant, qu’en est-il de leurs boîtes de vitesses ? Est-elle automatique ou manuelle ?

De quelle boîte de vitesse sont équipées les voitures hybrides ?

Les voitures hybrides ne sont pas pourvues d’une boîte de vitesse à plusieurs rapports (manuelle) comme c’est le cas pour les véhicules thermiques classiques. Leur moteur ayant une combustion interne et électrique, le système hybride emploie un ensemble planétaire ayant plusieurs points de puissance.

Ainsi, la boîte de vitesse qu’utilisent les voitures hybrides est un réducteur qui simule le comportement d’une boîte de vitesse à variation continue. D’autres modèles hybrides ne sont pas dotés d’une boîte de vitesse, puisque c’est le moteur électrique qui fait avancer la voiture. Lorsque le moteur à combustion doit intervenir, il sera directement connecté à la transmission grâce à l’embrayage. Dans ce cas, il n’y a pas besoin de faire varier le rapport.

Toutefois, il existe un nouveau système nommé PSA hybrid se basant sur la chaîne cinématique des modèles thermiques classiques. Celui-ci utilise la même boîte de vitesse de 8 rapports. Cependant, l’embrayage utilisé est un multidisque au lieu d’un convertisseur, ce qui rend aisée l’alternance entre le moteur électrique et celui à combustion interne.

Comment fonctionne la boîte de vitesse à variation continue ?

Avec la boîte à vitesse à variation continue, il n’y a pas de limitation de vitesse comme dans le cas de la voiture thermique classique. Son système est dissociable de celui de la boîte de vitesse automatique puisqu’il n’existe pas du tout de rapport à passer. En effet, la boîte automatique possède soit un levier classique ou des boutons-poussoirs qui résument toutes les fonctions de base des transmissions. Il s’agit du D (Drive, aller en avant), R (Reverse, aller en arrière), N (Neutral, point mort) et P (Parking).

La boîte de vitesse à variation continue utilise un système semblable à celui d’un vélo, d’un scooter ou d’une mobylette. De ce fait, lors de la conduite d’un hybride, la sensation est différente comparativement aux véhicules thermiques, parce que le conducteur ne sent pas qu’il passe d’une vitesse à une autre. Le régime du moteur demeure stable et c’est la boîte de vitesse qui se module durant toute l’accélération.

Aussi, pendant la conduite, on ne sent pas réellement une connexion entre les roues et le moteur. Même quand le conducteur envoie un gros coup au gaz, le résultat n’est pas aussi violent qu’avec une voiture thermique classique.

À l’opposé, la boîte de vitesse manuelle possède un nombre de vitesses limitées avec des rapports clairement définis. Son action se situe entre celles du différentiel et de l’embrayage. On distingue un arbre principal qui est connecté au moteur par l’embrayage. Lorsque le principal tourne, il entraîne l’arbre intermédiaire. À cet instant, le conducteur agit sur le levier de vitesse afin d’engager un rapport, ce qui met l’arbre secondaire en action. C’est à cet instant que la voiture se met à bouger. De plus, il existe des pignons correspondants à chaque vitesse et il est indispensable d’embrayer ou de débrayer correctement au passage d’une vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.