Toyota Prius

Toyota Prius

Toyota nous propose une nouvelle version de sa Prius, qui profite de nombreuses améliorations. La Toyota Prius 4 bénéficie ainsi d’une augmentation de sa puissance en passant sur un moteur 1,8 l qui lui permet d’afficher 122 CV, tout en réussissant à baisser sa consommation moyenne qui descend à 3,6 l/100. La nouvelle Prius 4 profite aussi d’un restylage intérieur et extérieur qui lui permet d’offrir plus de place à ses occupants sans sacrifier le volume du coffre qui reste excellent. Qui plus est, l’habitacle de la Prius se compose de matériaux de qualité. Résultat : un design définitivement élégant et moderne. Les sièges au nombre de cinq sont ergonomiques, confortables et recouverts de tissus distingués.

On trouve également à l’intérieur une climatisation intelligente. Stylée et au design contemporain, celle-ci est peu gourmande en énergie. Grâce aux capteurs de la Toyota Prius, le flux d’air de la climatisation va uniquement dans la direction des sièges occupés. Les aérateurs apportent aussi leur touche de raffinement au tableau de bord en affichant le logo Prius. L’intérieur de la Toyota Prius 4 comporte également plusieurs technologies rendant la conduite plus sûre et agréable. Entre autres, elle comprend un écran affichage tête haute, qui donne des informations sur la vitesse, le système hybride, etc. Il y a aussi un ordinateur de bord composé deux écrans TFT et un chargeur de téléphone à induction.

Il faut aussi parler des 22 capteurs positionnés à des endroits stratégiques du véhicule. Ces capteurs associés à une caméra sont pratiques pour garder un œil sur la route (collisions, alerte de franchissement de ligne, avertisseur d’angles morts…). Mais surtout, ils alertent en cas d’éventuels dangers. Il devient alors plus simple de les éviter.

Niveau esthétique, la Toyota Prius n’a rien à envier aux autres voitures. En effet, avec son capot plongeant, elle affiche un look sportif en accord avec son temps. Par ailleurs, la forme de son capot et ses lignes épurées lui confère des qualités aérodynamiques. Ainsi avec moins de résistance durant la pénétration dans l’air, le véhicule consommera moins pour avancer. Plus encore, l’expérience de conduite est très agréable avec une réactivité instantanée. L’excellente maniabilité de la Toyota Prius lui vient de son centre de gravité bas et sa suspension améliorée. En somme, la Toyota Prius est autant un régal à conduire que pour les yeux.

En prime, la Toyota Prius est un véhicule qui consomme peu. Cela est notamment possible grâce à un système hybride des plus performants. Selon les situations, il bascule automatique du moteur électrique au moteur thermique pour une conduite efficace. Il faut aussi savoir que le moteur électrique a une capacité de charge améliorée et permet de parcourir plus de 50 km en mode électrique. Quant au moteur thermique, il offre le rendement record de plus de 40 %.

Informations techniques de la Toyota Prius :

Type d’hybride :Non rechargeable
Date de commercialisation :1 janvier 2012
Moteur thermique
Cylindrée :1798 cm3
Puissance du moteur thermique :98 ch - 72 kW
Carburant :Essence
Moteur électrique
Puissance du moteur électrique :60 kW - 82 ch
Couple du moteur électrique :200 Nm
Performances globales
Puissance totale :122 ch - 90 kW
Emissions de CO2 :82 gr/km
Vitesse maximale :180 km/h
0 à 100 km/h10.6 secondes
Autonomie et batteries de la Toyota Prius
Autonomie totale :1300 km
Autonomie 100% électrique :50 km
Type de batteries :NiMH
Capacité des batteries :1.3 kWh
Consommation de la Toyota Prius
Urbain:3.5 l/100km
Mixte:3.6 l/100km
Extra-urbain:3.7 l/100km
Dimensions de la Toyota Prius
Longueur :4540 mm
Largeur :1760 mm
Hauteur :1470 mm
Poids :1375 kg
Nombre de portes :5
Places assises :5
Volume du coffre :445 - 1120 dm3

Prix de la Toyota Prius :

Prix hors bonus28300 €
Bonus MalusBonus de 2300€
Disponibilité :1 janvier 2012

Avantages et inconvénients : l’essentiel

Points positifsPoints négatifs

- Design plus dynamique.
- Confort en hausse.
- Agrément de conduite.
- Comportement routier parfait.

- Prix d'achat élevé.
- Impossibilité de tracter une remorque.
- Habitacle assez étroit.

Les essais au volant de la Toyota Prius :

L’essai de la Toyota Prius 3 réalisé par Caradisiac nous permet de découvrir que la nouvelle Prius fait des progrès dans pratiquement toutes les catégories. L’habitacle gagne ainsi en confort avec un meilleur maintien et offre un peu plus de place pour les passagers arrière. Mais les progrès les plus importants se trouvent sous le capot, grâce à un moteur thermique plus puissant et une alimentation électrique complètement revue. La Prius reste ainsi la reine des villes en conduite urbaine et s’améliore grandement en offrant enfin un comportement et une conduite agréable sur routes et autoroutes.

D’après l’essai de la Toyota Prius 3 réalisé par Turbo, la nouvelle Prius se place comme le véhicule hybride le plus abouti du marché en matière d’écoconduite. Le véhicule réussit ainsi une transformation presque complète qui corrige les défauts de l’ancien modèle, puisque 90% des éléments moteurs ont été changé, tout en capitalisant sur ses qualités. La nouvelle Prius est donc plus puissante et nous offre une conduite plus dynamique tout en affichant une consommation en baisse et des options d’écoconduite améliorées.

Les essais Euro NCAP ont démontré que cette nouvelle génération de Prius est aussi sûre et sécuritaire que ses prédécesseurs. L’organisme d’essais indépendant lui décerne effectivement 5 étoiles aux crashs-tests. Les technologies dont le véhicule est équipé permettent au conducteur d’éviter l’accident. Dans le pire des cas, les effets de la collision sont réduits grâce à la carrosserie faite avec de l’acier ultrarésistant et une plateforme basée sur l’architecture TNGA.

Galerie photos de la Toyota Prius :

8 commentaires sur “Toyota Prius

  1. Ben

    La mode du système Stop – Start présent chez la plupart des constructeurs me laisse perplexe. Alors qu’on avait toujours entendu qu’il n’est pas bon de s’amuser à éteindre et rallumer constamment une voiture, ce système de coupure et mise en marche automatique du moteur à un stop ou à un feu rouge, pour quelques secondes ne va-t-il pas se faire au détriment d’une usure prématurée du système d’allumage et de la batterie, davantage sollicités ?
    Autrement dit, les quelques centilitres de carburant, les quelques gouttes d’essence prétendument économisés et le surcoût dû à l’installation d’un tel système en valent-ils vraiment la peine, ou s’agit-il juste d’un argument commercial ?

    Dans le contexte aussi morose du secteur automobile, après les méga super remises, voila les super couleuvres.
    D’autant qu’avec les véhicules diesel, il est prouvé que couper le moteur, lorsque l’arrêt est inférieur à quelques minutes, est fortement déconseillé. Que du contraire, plus un diesel tourne et chauffe, mieux il fonctionne.

  2. Ben

    D’autant qu’avec les véhicules diesel, il est prouvé que couper le moteur, lorsque l’arrêt est inférieur à quelques minutes, est fortement déconseillé. Que du contraire, plus un diesel tourne et chauffe, mieux il fonctionne.

  3. suanik

    La prius n’est pas équipée d’un moteur diésel ; elle tourne à l’essence. Et c’est justement dans le cadre d’une circulation urbaine que les économies sont les plus spectaculaires. Alors que dans les bouchons, une voiture normale tourne 20 L/100km, la prius a une consommation quasi nulle.

  4. Theo Granier

    On prend les rouges !

  5. Alain

    Possédant une Prius Linéa Sol II depuis 6 ans, je confirme que cette voiture consomme moins en ville (4,7 à 5,0 litres/100 été/hiver dixit ordinateur de bord) que sur route (5,0 à 5,2) ou autoroute (5,0 à 5,8 selon la charge de la voiture et la saison été hiver).

  6. Kévin L.

    Propriétaire d’une Prius III (achetée d’occasion) depuis presque 4 mois, je dois avouer qu’il m’a été difficile d’appréhender la consommation. Mais une fois que l’on a appris à utiliser le mode EV couplé à la position B de la BVA, j’arrive à une moyenne de 4.1l/100 sur un trajet mixte sans trop faire d’autoroute (urbain + rocade bordelaise). Le point négatif pour moi se trouve en la qualité des plastiques intérieurs, ils auraient pu faire des efforts car celui installé se raye de peur !. Au niveau de l’habitabilité, elle est tout à fait honorable, confort intérieur suffisant, quelques problèmes d’acoustique à l’accélération mais pas venant sur des longs trajets à vitesse constante.

  7. Bsm73

    Bonjour, est ce que vous pourriez m eclairer sur le confort sonore de la Prius 3 sur autoroute (120-130km/h au regulateur).
    Merci

  8. Sébastien

    Bonjour Bsm73,
    Je n’ ai qu’ une Pruis 2 de 2008 mais j’ ai essayé une Prius 3 d’ un ami sur 3 jours et concernant le confort sonore c’ est vraiment confortable, cependant le moteur est bruyant lors des phases d’ accélération ( insertion sur l’ autoroute ou dépassement ) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.