France: les ventes de voitures électriques en baisse pour novembre

Après un mois d’octobre encourageant, les voitures électriques n’ont pas su confirmer leur regain de popularité avec des ventes de nouveau en baisse pour le mois de novembre. Le modèle ayant enregistré le plus d’immatriculation reste la Renault Zoe.

renault-zoe

1 145 voitures électriques ont été immatriculées pour le mois de novembre en France qui enregistre ainsi une nouvelle diminution des chiffres de vente après une hausse remarquable en octobre. En effet, durant ce dixième mois de l’année 2013, les exemplaires écoulés ont atteint les 1 568 unités, ce qui constituait le deuxième meilleur résultat de l’année. Les 1 145 immatriculations du mois dernier se répartissent entre les véhicules particuliers au nombre de 694 et les modèles utilitaires qui s’élèvent à 451. Les modèles français restent les plus populaires avec 40 % de part de marché (288) pour la Renault Zoe dans sa catégorie et une place de leader incontesté pour la Kangoo Z.E dans le segment des utilitaires avec 336 ventes. Concernant les marques étrangères, les débuts prometteurs de la BMW i3 avec 49 immatriculations et du Volkswagen e-Up, 24 immatriculations, méritent d’être signalés.

L’industrie automobile dans son ensemble est touchée

Avec ce résultat décevant, l’optimisme du mois d’octobre s’est rapidement effrité et les frustrations sur l’incapacité de la France à atteindre ses objectifs en termes de nombres de voitures à zéro émission en circulation remontent à la surface. À ce rythme, les 2 millions de voitures électriques d’ici 2020 resteront une utopie. La morosité du marché ne concerne d’ailleurs pas que le secteur de la mobilité électrique puisque l’industrie dans son ensemble a terminé avec des résultats en baisse pour le mois de novembre. D’après une porte-parole du CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobile), cette situation serait due à un concours de circonstance, dont le nombre de jours ouvrables qui comptait deux de moins en novembre. Le mois de décembre et la période festive qui l’accompagne sera certainement plus faste.

Une réflexion au sujet de « France: les ventes de voitures électriques en baisse pour novembre »

  1. dupont

    Et en plus ils sont surpris ? ZOE une voiture que l’on ne peut brancher nul part ! des batteries qui coute 80€ par mois même si vs ne roulez pas ! autonomie limitée. Renault avait de l’avance avec la fluence et ZOE et maintenant du retard. AUDI A3 E-tron BMW I3 jamais ils n’auraient du s’imposer aussi facilement si les technocons décideurs de RENAULT étaient compétents. Ils ne sont bons que pour leur gros salaires et devraient être à ce jour remercier sans indemnité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.