Cityscoot : 5 000 scooters électriques en libre service dès 2018

Grâce à une nouvelle opération de financement de plusieurs millions d’euros, le service de partage de scooters électriques Cityscoot va tripler la taille de sa flotte. La couverture d’autres villes françaises et européennes est également prévue.

Fidèle à son slogan « la liberté sans bornes », la startup française Cityscoot a annoncé un agrandissement conséquent de sa flotte de scooters électriques en libre service. Pour cette nouvelle année, 5 000 exemplaires devraient ainsi être disponibles, contre 1 600 actuellement. Ce projet va permettre au service de se déployer dans d’autres villes françaises, après la capitale. Un programme d’essai sera notamment lancé à Nice ce mois de février. L’Italie et la Suisse sont également au programme.

Soucieux d’assurer un « déploiement responsable », les dirigeants de Cityscoot ont mis un point d’honneur à consulter les autorités locales. Les besoins des collectivités ont ainsi été pris en compte dans le cadre d’une approche graduelle et réfléchie.

40 millions d’euros d’investissement

L’entreprise s’est dotée de moyens à la hauteur de cette ambition. Grâce à l’apport de la RATP Capital Innovation, filiale de la régie des transports parisiens, et d’InVenture Partner, une opération de financement de 40 millions d’euros a été mise en place. Le pilotage stratégique est assuré par LeasePlan, une pointure de la gestion de flottes automobiles et de la mobilité conducteurs. A terme, le projet devrait améliorer l’efficacité du réseau de transport écologique des métropoles françaises et européennes.

« Nous sommes convaincus de la complémentarité entre les modes de transport structurants et les nouvelles mobilités individuelles partagées telles que Cityscoot … le Groupe RATP répond à la demande croissante de nos voyageurs : un trajet porte à porte, fluide et multimodal », a indiqué Catherine Guillouard, PDG de RATP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.