Bonus écologiques 2016 : priorité aux voitures électriques, les hybrides diesels exclus

Les bonus écologiques pour l’achat d’une voiture hybride simple et d’un hybride rechargeable ont été drastiquement revus à la baisse pour 2016. L’État veut orienter les consommateurs vers les 100 % électriques. Les modèles diesels sont définitivement bannis.

 

La Renault Zoe devrait encore être la star des voitures électriques en France

La Renault Zoe devrait encore être la star des voitures électriques en France

 

Comme attendu, le bonus écologique a connu une profonde refonte pour cette année 2016. Si rien ne change pour les achats de voitures 100 % électriques (bonus maintenu à 6 300 euros avec un plafond à 27 % du prix du véhicule), l’État est moins généreux en faveur des acquéreurs de voitures hybrides. L’aide à l’achat est ainsi passée de 4 000 euros à 1 000 euros pour les hybrides rechargeables émettant entre 21 g et 60 g de CO2 au kilomètre. Pour les hybrides simples émettant entre 61 g et 110 g de CO2 au kilomètre, elle n’est plus de 750 euros. « Le décret (n° 2015-1928 du 31 décembre 2015) modifie le dispositif d’aide à l’acquisition des véhicules peu polluants afin de renforcer le développement des véhicules électriques et de favoriser le remplacement des véhicules diesel. Le bonus pour l’acquisition d’un véhicule électrique est maintenu et les aides pour les véhicules hybrides sont diminuées », résumé ainsi Légifrance.

Autre changement majeur, le nouveau décret précise désormais que tous véhicules carburant de quelque manière que ce soit au gazole sont exclus du bonus (hybride diesel-électrique, diesel-gaz …). Une telle mesure était attendue et est devenue d’autant plus pertinente après le récent scandale Volkswagen des véhicules diesels truqués. Toujours pour écarter progressivement les modèles diesels, l’État a maintenu le superbonus écologique de 3 700 euros pour l’achat d’une voiture électrique lié à la mise à la casse d’une vieille diesel de plus de 10 ans. Le montant reste également à 2 500 euros dans le cas d’un hybride rechargeable. Il reste maintenant à suivre l’impact de ces changements sur les immatriculations de voitures électriques et hybrides pour 2016.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.