Voiture autonome : vers un partenariat Fiat Chrysler-Google


Un partenariat entre Fiat Chrysler et Google devrait être signé dans les prochains jours pour la commercialisation de voitures électriques autonomes. Le géant de l’électronique fournira la technologie, tandis que le groupe automobile assurera l’assemblage et son intégration dans les modèles qu’il développe. La Chrysler Pacifica pourrait être le fruit de la nouvelle collaboration.

 
chrysler pacifica

Dans sa quête de modernité, le groupe Fiat Chrysler devrait prochainement conclure un partenariat avec Alphabet, propriétaire de Google, pour la commercialisation de véhicules autonomes. La signature de l’accord en question est imminente d’après les médias internationaux, et ce, après plusieurs mois de négociations. À travers ce partenariat, Fiat Chrysler pourrait équiper des véhicules assemblés dans ses usines de la technologie d’autonomie développée et testée depuis quelques années par Google. Les observateurs s’attendaient dans un premier temps à ce que le géant de l’électronique produise sa propre voiture électrique, mais les dirigeants auraient finalement décidé de se contenter du rôle de fournisseur de technologie. General Motors figurait parmi les potentiels partenaires. Mais il s’est rétracté à cause de désaccords persistants sur la propriété de la technologie et des données.

À ce stade, aucune des deux compagnies intéressées n’a officiellement confirmé l’existence du projet de partenariat. Le PDG Fiat Chrysler a toutefois indiqué que le groupe allait annoncer un accord avec une firme spécialisée en haute technologie cette année tout en s’abstenant de tout autre commentaire. Des tractations ont été menées avec plusieurs compagnies, mais ce serait ainsi Google qui a convaincu le groupe italo-américain. D’après la presse américaine, l’identité du premier modèle doté de la technologie Google est même déjà connue. Il s’agit du monospace Pacifica qui a été lancé officiellement au mois de février de cette année.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.