Alfa Romeo et Maserati se lancent dans l’électrification

Alfa Romeo et Maserati vont proposer leurs premières voitures électriques et hybrides rechargeables d’ici 2022. Certains modèles sportifs 100% électriques vont se positionner directement sur le segment des Tesla.

Pourchasser Tesla

« Nous allons nous attaquer à Tesla ». C’est ainsi que Tim Kuniskis, président d’Alfa Romeo et Maserati, résume l’ambition électrique des deux marques du groupe Fiat-Chrysler (FCA). Après des années d’hésitation, le groupe décide en effet de s’engager sérieusement dans l’électrification. 4 voitures 100% électriques et 8 hybrides rechargeables figurent sur le portefeuille de produits de 2022, rien que pour Maserati.

Les futurs concurrents des modèles Tesla figurent certainement parmi elles. La version électrique de la Maserati Alfieri arrivera en premier, suivie d’une berline sportive 4 portes. Alfa Romeo va pour sa part se concentrer sur les hybrides rechargeables à court terme. Des fonctionnalités de conduite autonome seront également proposées sur la plupart des produits.

Révolution  

Ces voitures électriques et hybrides rechargeables Maserati et Alfa Romeo se positionneront au plus haut de la gamme du groupe FCA. « Les modèles électriques seront en haut de l’échelle. Là où je vais vous donner plus de chevaux et des chronos de 0 à 100 plus rapides », indique Kuniskis.

Il s’agit d’une petite révolution si l’on se réfère aux déclarations du Pdg Sergio Marchionne il y a quelques mois. Connu pour son scepticisme concernant l’électrification, ce dernier est allé jusqu’à demander aux consommateurs de ne pas acheter la Fiat e500, l’un des modèles pionniers du groupe. La Chrysler Pacifica Hybrid connaît un destin plus convenable, mais reste indisponible en dehors des États-Unis.  Il faut désormais joindre l’acte à la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.