Autopartage : BMW continue d’étendre la DriveNow

DriveNow, le système d’autopartage de BMW, intègre 100 BMW i3 supplémentaires. Le réseau continue de s’agrandir et le groupe ne cache d’ailleurs pas son intention de l’implanter en Europe et partout dans le monde. La DriveNow constitue une concurrente potentielle pour Bolloré et l’Autolib’.

 

drivenow bmw i3

 

En France, l’autopartage est souvent associé à Autolib’ de Bolloré et à ses déclinaisons à Lyon (BlueEly) et à Bordeaux (BlueClub). En Allemagne, il y a la DriveNow que BMW ne cesse d’étendre. Le groupe bavarois a ainsi annoncé l’intégration de 100 BMW i3 supplémentaires dans les réseaux de 3 villes allemandes, dont 40 pour la capitale Berlin, 30 pour Hambourg et 30 pour Munich. BMW ne compte pas s’arrêter là et envisage une exportation de son système auprès d’autres villes allemandes et partout en Europe. Plus tôt cette année, DriveNow de la ville de Londres a d’ailleurs déjà accueilli 30 i3.

Lancée en 2013 en Allemagne avec le modèle électrique BMW Active E, la DriveNow pourrait ainsi s’ériger en concurrent sérieux de Bolloré même s’il est peu probable qu’elle soit adoptée dans l’Hexagone. Sur le marché international par contre, la compétition s’annonce rude. Il faut rappeler que Bolloré est également actif à Londres et aux États-Unis (Indianapolis) et n’a jamais caché les ambitions internationales de son système d’autopartage. « Cette initiative (le lancement de DriveNow) nous a permis de mettre environ 3 000 personnes par mois derrière le volant d’un véhicule 100% électrique pour la première fois, et ce faisant réveiller leur enthousiasme pour la mobilité électrique. L’introduction de la BMW i3 dans notre flotte est une étape logique et sera bientôt suivie par une série d’autres en Allemagne, en Europe et partout dans le monde », a ainsi déclaré Nico Gabriel, directeur général de DriveNow. Il faut tout de même signaler qu’à la différence de l’Autolib’ qui n’utilise que des voitures électriques, la Bluecar de Bolloré, la DriveNow exploite des modèles conventionnels comme la Mini Cooper et la BMW série 1.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.