Coopération entre Renault et LG Chem pour une voiture électrique atteignant 400 km/h

Renault et le fabricant de batteries électriques coréen LG Chem envisagent de travailler ensemble pour le développement d’une voiture électrique capable d’atteindre une vitesse de pointe de 400 km/h. Aucun accord n’a été signé pour l’instant, mais les deux parties sont tombées d’accord sur les principes de la nouvelle coopération.

lg chem

Le premier constructeur de voiture électrique en Europe, Renault, et le leader mondial de la fabrication de batteries électriques, LG Chem, ont annoncé leur intention de coopérer pour doubler la vitesse maximum des voitures électriques dans les prochaines années. Ces dernières devraient alors pouvoir rouler à 400 km/h si les modèles actuels ne dépassent pas les 200 km/h. L’information a été révélée par Cho Won-Dong, conseiller économique du président de la Corée du Sud, Madame Park Geun hye, lors d’une visite effectuée par cette dernière auprès du centre Renault Z.E à Boulogne-Billancourt le 4 novembre dernier. Le président Park Geun hye a souligné que la vitesse maximum de 200 km/h était insuffisante. Elle a également expliqué que « la fusion entre les technologies de batterie (de LG Chem) et les technologies de fabrication (de Renault) produira un effet de synergie favorable à l’économie tout en contribuant à l’atteinte des objectifs de réduction des émissions de CO2 ».

Accord sur les principes

Les deux parties n’ont pas encore signé le mémorandum d’entente relatif à ce partenariat, mais Cho Won-Dong a indiqué qu’elles sont d’accord sur les principes de la coopération. Les discussions sont en cours et il ne resterait plus que les détails à régler avant que ce projet ambitieux ne devienne une réalité. Cho a ajouté que la technologie de batterie lithium-ion de LG Chem constitue un des composants essentiels du futur véhicule ultra rapide, ce qui souligne l’importance de la collaboration pour le constructeur Renault.  Parallèlement à ce projet, le fabricant sud-coréen va d’ailleurs continuer à fournir des batteries électriques à Renault notamment pour trois de ses modèles électriques actuellement sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.