Le fabricant de batteries électriques A123 Systems LLC se tourne vers l’hybride

Le fabricant américain de batteries électriques A123 Systems LLC a annoncé qu’il se concentrera désormais sur la technologie hybride. Le secteur des voitures 100 % électriques sera abandonné à cause de son faible développement qui a récemment causé la faillite de la firme.

A123

L’électrique aux oubliettes

Alors que les véhicules électriques tardent à entrer dans les habitudes de consommation et que les volumes de vente sont décevants par rapport aux attentes, la firme A123 Systems LLC, spécialisée dans la fabrication de batterie électrique, a décidé de se détourner de ce secteur pour se focaliser sur celui des voitures hybrides. C’est ce qu’a annoncé le nouveau PDG de la compagnie, Jason Forcier, le mardi 8 octobre dernier. Il a mis en évidence la conviction d’A123 au fait que contrairement aux voitures électriques, qui ne devraient pas occuper une part importante de la demande globale pour les prochaines années, les nouvelles batteries pour les systèmes start-stop et les modèles hybrides sont promis à une croissance rapide étant donné que les constructeurs sont maintenant à la recherche de moyens pour économiser le carburant à un cout minimum.

La stabilité après l’euphorie

Jason Forcier s’est déclaré « excité à l’idée d’avoir un plan plus modéré, basé sur une croissance rapide et soutenue ». Cette réorientation stratégique intervient, en effet, après la faillite d’A123 et son rachat par le groupe chinois Wanxiang Automotive en janvier 2013. Le secteur des voitures électriques a créé une « euphorie », pour reprendre l’expression du PDG, en 2009, mais cette dernière s’est vite calmée, ce qui a causé la perte du fabricant dans la foulée de la déroute du constructeur Fisker Automotive, son principal client. À l’origine, A123 était la première compagnie à installer des usines de fabrications de batteries aux États-Unis grâce à un programme de financement du gouvernement américain destiné à stimuler l’industrie automobile électrique. Il fournit de nombreux constructeurs comme General Motors, BMW, Mercedes-Benz et Ferrari ainsi que des voitures de course engagées en formule 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.