Fisker Automotive : rachat en vue par des investisseurs allemands

Le département américain de l’énergie a reçu une offre formelle d’achat pour la compagnie Fisker Automotive. C’est un groupe d’investisseurs allemands dénommé Fritz Nol qui serait prêt à mettre 25 millions USD sur la table.

fisker karma

Un espoir pour la Karma Hybride

La rumeur circulait depuis un moment et elle est aujourd’hui confirmée avec l’offre formelle du groupe Fritz Nol. En effet, il y a quelques semaines, il a été révélé qu’un groupe d’investisseurs allemands était intéressé par l’acquisition de Fisker pour une somme avoisinant 25 millions USD avec l’intention de lancer une production limitée de la Karma, une berline sportive de luxe hybride rechargeable, ainsi que de plusieurs modèles dérivés dans une usine située aux États-Unis. Ce même groupe a également élaboré un plan de restructuration complet pour le constructeur qui n’a pu produire une seule voiture en presque un an et était sur le point de faire faillite. L’offre formelle a donc été transmise au département américain de l’énergie qui détient son mot à dire dans la décision finale étant donné que Fisker Automotive lui doit encore une somme de 192 millions USD.

D’autres offres à venir?

Un membre du consortium, un certain Ingo Voigt, a choisi les réseaux sociaux pour partager l’information. Il a posté sur son compte Facebook qu’il était « fier » d’annoncer que le groupe Fritz Nol venait « d’envoyer une offre détaillée, y compris un mémorandum d’entente signé et une brève présentation de son plan de restructuration, au département de l’énergie par fax et par courrier ». Il a ajouté qu’il était maintenant « temps de prier ». Il semble ainsi que ce ne serait plus qu’une question de temps avant que le constructeur américain ne trouve un repreneur d’autant plus l’offre de Fritz Nol devrait « réveiller » les autres investisseurs qui ont jusqu’à présent manifesté leurs intérêts sans toutefois formuler aucune offre. Le vétéran de l’industrie automobile, Bob Lutz, un groupe conduit par le fondateur de la marque Henrik Fisker ou encore le constructeur chinois BAIC fait notamment partie de ces intéressés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.