Fisker : un nouvel adversaire pour les véhicules électriques de Tesla

henrik-fisker

Après la banqueroute de son ancienne entreprise automobile Fisker Automobile en 2013, Henrik Fisker n’en démord pas et fait son grand retour sur la scène de la construction automobile électrique avec le projet de concurrencer l’imposante Tesla sur le segment des véhicules 100 % électriques.

Henrik Fisker, un CV reluisant, mis à part un point sombre : la faillite de Fisker Automobile

 

Henrik Fisker n’est autre que l’ancien et talentueux designer danois de BMW et d’Aston Martin : il a notamment travaillé sur les superbes modèles BMW Z8, Aston Martin V8 Vantage et DB9.

aston-martin-db9

Aston Martin DB9

En parallèle, ce dernier a créé en 2007 Fisker Automobile, avec laquelle il a produit un seul et unique modèle : la Fisker Karma. Ce véhicule électrique de luxe était commercialisé pour la modique somme de 100 000 dollars et avait séduit quelques célébrités quelque peu sensibles à la cause environnementale, telles que Leonardo Di Caprio, Justin Bieber ou encore Ashton Kutcher.

fisker-karma

Le constructeur a cependant très vite déchanté au regard de ses dettes et de ses ventes peu fructueuses, raisons pour lesquelles il fut dans l’obligation de fermer boutique en 2013.

Fort de cet échec, Henrik Fisker a annoncé un retour ambitieux avec la création de Fisker Inc., entreprise automobile dont la production s’axera sur le segment des véhicules électriques hauts-de-gamme. Fisker a la ferme intention de concurrencer Tesla et annonce avec audace qu’il compte bien “être à l’origine d’une révolution dans les véhicules électriques qui va bouleverser le marché et changer le monde”, rien que ça.

Le plan de Fikser : faire de l’ombre à Tesla en concevant des véhicules électriques inédits

 

Pour satisfaire ses objectifs ambitieux, Fisker souhaite fabriquer une berline 100 % électrique de luxe qui a pour mission de rivaliser avec la Tesla Model S. Il veut également se lancer dans la production de masse d’un modèle de véhicule électrique plus abordable, cette fois-ci dans le but de concurrencer la très attendue Model 3.

Pour se démarquer, le constructeur planche sur la fabrication de batteries performantes et inédites dont la longévité et l’autonomie seront multipliées. Fabriquées dans l’usine californienne Fisker Nanotech, ces dernières auraient une durée de vie supérieure à une décennie et pourraient atteindre plus de 600 km d’autonomie. Fisker déclare à leur sujet :  

Nous avons développé des prototypes que vous ne verrez nulle part ailleurs”. Une technologie inédite que Fisker aimerait dans un second temps revendre à ses concurrents pour imposer son innovation comme standard sur le marché.

Il mise également sur l’installation de fonctionnalité inédites sur ses modèles de véhicules électriques. Affaire à suivre…

Réserver un essai de véhicules électriques ou hybrides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.