Immatriculation des voitures électriques : le marché se stabilise à un rythme encourageant

2 621 voitures électriques neuves ont été immatriculées en France durant le mois d’avril 2016. Le marché maintient ainsi sa bonne forme. La Renault Zoe, la Nissan Leaf et la Renault Kangoo Z.E continuent de dominer le classement par modèles.

nissan leaf

Pas loin du record de mars 2016

Le record du mois de mars 2016 (3 255 immatriculations) n’était pas dû au hasard. Le dynamisme du marché français des voitures électriques est en effet confirmé par les 2 621 nouvelles immatriculations enregistrées pour le mois d’avril, dont 2 109 pour des modèles pour particuliers et 512 pour des utilitaires électriques, d’après les chiffres rapportés par AVERE-France. Malgré cette légère baisse, les modèles 100 % électriques ont représenté plus de 1 % des ventes globales de voitures neuves en France, ce qui constitue une bonne moyenne à ce stade du développement de la technologie et compte tenu des performances des autres pays européens. Au total, 9 899 ont ainsi été immatriculés depuis le début de cette année 2016.

Les stars restent les mêmes

Encore une fois, ce sont les deux modèles stars de l’alliance Renault-Nissan, la Renault Zoe et la Nissan Leaf, qui ont tiré le marché vers le haut avec respectivement 990 et 492 immatriculations. La Nissan Leaf profite notamment de sa nouvelle batterie électrique de 30 kWh et de la nouvelle autonomie de 250 km. La BMW i3, 146 immatriculations, complètent le podium et devrait également monter en puissance puisque le constructeur allemand a lui aussi annoncé une nouvelle version équipée d’un pack de 33 kWh pour une autonomie de 300 km. L’entrée sur le marché de la Citroën e-Mehari (112 immatriculations) mérite une mention particulière. Enfin, du côté des véhicules utilitaires électriques légers, c’est toujours la Renault Kangoo Z.E qui fait la loi (255 immatriculations) loin devant la Ligier Pulse4 (61 immatriculations).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.