Mahindra Reva e2o : une voiture électrique à moins de 10 000 euros bientôt disponible en Europe

Malgré le succès mitigé de la G-Wiz, son premier véhicule 100 % électrique commercialisé en Europe, Mahindra Reva revient à la charge avec l’e2o. Disponible initialement en Norvège et au Royaume-Uni avant fin 2014 pour moins de 10 000 euros, l’e2o proposera des équipements et des caractéristiques plus adaptés aux besoins des clients européens.

 

mahindra reva e2o

 

Les Européens pourront bientôt se procurer un véhicule électrique pour moins de 10 000 euros. En effet, le constructeur indien Mahindra vient d’annoncer son intention de commercialiser sa citadine 100 % électrique Reva e2o sur le vieux continent d’ici la fin de l’année. La Norvège et éventuellement le Royaume-Uni seront les premiers marchés ciblés. Déjà disponible en Inde depuis le mois de mars de l’année 2013, l’e2o est tarifé à partir de 650 000 roupies indiennes (environ 7 750 euros), avantages fiscaux non inclus. Des frais liés à l’exportation seront certainement intégrés dans la tarification proposée pour le marché européen, mais quoi qu’il en soit, l’e2o ne coutera pas plus de 10 000 euros dans les pays comme la Norvège, le Royaume-Uni et la France, où des avantages financiers et autres bonus écologiques sont accordés.

 

Efforts particuliers pour les clients européens

 

Mahindra n’a pas lésiné sur les moyens pour séduire les clients européens réputés pour leur exigence. Le constructeur a notamment prévu d’ajouter des équipements et fonctionnalités supplémentaires, dont l’ABS, les airbags et la direction assistée pour procurer plus de confort à ces derniers. Ce nouveau modèle « low-cost » devrait en tout cas renforcer encore plus l’appétit des Norvégiens pour les véhicules électriques et propulser ce petit royaume scandinave à la première place européenne en termes de parc automobile 100 % électrique. Il est pour l’instant deuxième juste derrière la France, mais son ascension ne semble plus être qu’une question de temps étant donné la croissance des immatriculations qui représentent actuellement près de 10 % du total des immatriculations de voitures neuves. La Norvège n’est pas étrangère aux véhicules électriques indiens puisqu’elle compte déjà 500 exemplaires de la G-Wiz, qui n’est autre que le prédécesseur de l’e2o.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.