Un parlementaire britannique dénonce le faible niveau sonore des voitures électriques

Un membre de la chambre des communes britannique a décidé d’agir pour l’adoption de mesures destinées à contraindre les constructeurs à élever le niveau de bruit émis par les voitures électriques. Ces dernières seraient trop silencieuses et constitueraient un danger pour les piétons.

Parlement-britannique

Mary Glindon, membre du parti travailliste et représentante du North Tyneside au sein de la chambre basse du parlement britannique, va faire de l’augmentation des émissions sonores des voitures électriques son nouveau combat. D’après cette dernière, les modèles électriques représentent un « nouveau danger » pour les piétons puisqu’ils sont pratiquement insonores pendant leur déplacement. « Si le gouvernement paie pour faire la promotion de ces véhicules, ils devraient d’abord s’assurer qu’ils sont sûrs vis-à-vis des piétons », a-t-elle notamment déclaré à un quotidien local. Elle a ajouté que les constructeurs doivent en faire plus pour rendre les voitures électriques audibles en particulier pour les malvoyants. L’installation obligatoire d’un générateur de sons figure parmi les solutions que Mary Glindon pourrait proposer.

237 accidents en deux ans

Pour appuyer ses propos, Mary Glindon met en avant des statistiques sorties par l’institut Guide Dogs  selon lesquelles on compte 237 accidents de voiture impliquant un modèle électrique ou hybride et un piéton entre 2010 et 2012, en Grande-Bretagne. Le parlementaire avance que ce chiffre est anormalement élevé à cause du faible volume de voitures électriques en circulation. Reste à savoir la suite que le parlement britannique estimera devoir réserver à ses propositions. L’ironie de la situation a également voulu que Mary Glindon vienne d’une région largement dépendante de la production de voitures électriques étant donné que Nissan, un des leaders mondiaux du secteur, y a installé une usine employant plus de 6 000 personnes. L’intéressée a d’ailleurs tenu à préciser qu’elle était un « supporteur » de la compagnie et de tous ses employés, mais que des efforts méritent tout de même d’être réalisés pour la sécurité des piétons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.