Pile à combustible : BMW prépare un modèle plus performant que la Toyota Mirai

BMW a confirmé son intention de commercialiser son premier modèle à pile à combustible à l’hydrogène pour 2020. Le constructeur a précisé qu’il s’agira d’une large berline ou limousine dotée d’une autonomie plus grande que celle de la Toyota Mirai. Elle ne sera pas produite avec Toyota puisque le partenariat entre les deux géants prendra fin à l’issue du stade de développement.

 

La future voiture à pile à combustible de BMW ressemblera peut-être à cette série 5 GT

La future voiture à pile à combustible de BMW ressemblera peut-être à cette série 5 GT

 

BMW compte profiter de sa collaboration avec Toyota pour surpasser ce dernier sur le marché de la voiture à pile à combustible à l’hydrogène. Le constructeur allemand a annoncé qu’il a développé une technique pour compresser l’hydrogène, ce qui lui permet d’augmenter la capacité de stockage des réservoirs et l’autonomie en un seul plein de ses futurs modèles. BMW affirme ainsi être en mesure de proposer une voiture à pile à combustible capable de couvrir beaucoup plus que les 700 km de la Toyota Mirai d’ici quelques années. « Ce sera pour quelque part après 2020 », a ainsi indiqué Merten Jung, responsable du développement de la pile à combustible chez BMW, d’après des propos recueillis par Reuters au Salon de l’auto de Tokyo 2015.

Jung a profité de l’occasion pour fournir quelques détails sur la future voiture à pile à combustible BMW. « Nous n’avons pas encore un modèle, mais comme les caractéristiques de notre technologie encouragent les voitures larges, notre modèle sera probablement une voiture pour les longues distances, une plus grande berline », a-t-il expliqué. Il a ajouté que la BMW ciblera un segment de marché différent de celui de la Toyota Mirai, ce qui exclut toute idée de coproduction. « Comme nous avons deux opinions différentes en tant que compagnies, quand il s’agira des produits sur le marché, nous n’allons probablement pas avoir la même voiture sur le marché », a-t-il déclaré. Le partenariat s’arrête donc au niveau du développement et du partage de technologie. Il faut rappeler qu’il remonte à 2013.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.