Production de voitures rechargeables : vers une hausse importante pour 2014 d’après IHS Automotive

Pour IHS Automotive, l’année 2014 s’annonce bénéfique pour les constructeurs et les consommateurs de voitures rechargeables puisqu’elle estime que la production y connaîtra une hausse de 67 % par rapport au niveau de 2013. Les constructeurs européens seront les plus actifs.

 

bmw plant leipzig

 

IHS Automotive, une firme de consultance américaine spécialisée dans l’étude du marché automobile, prédit une hausse de la production globale de voitures électriques et hybrides rechargeables de l’ordre de 67% pour cette année 2014. Au total, plus de 403 000 exemplaires devraient ainsi sortir des usines des constructeurs, contre 242 000 en 2013, année durant laquelle une hausse de 44 % a déjà été constatée par rapport au volume de 2012.  40 % de ces véhicules rechargeables seront produits en Europe, an Afrique et au Moyen-Orient, 30 % en Asie et 27 % aux États-Unis. Côté modèle, les Européens seront les plus en vue, avec notamment les BMW i3 et i8, l’Audi A3 e-tron ou la Volkswagen e-Up ! Les désormais classiques Nissan Leaf et Tesla Modèle S ne seront également pas en reste.

Régulations européennes plus strictes et nouveaux modèles attrayants

IHS Automotive explique cette hausse du volume de production par plusieurs facteurs. D’après Ben Scott, un des analystes de la firme du Colorado, le renforcement des standards européens en termes d’émission de CO2 à partir de la seconde moitié de l’année et l’introduction de nouveaux modèles irrésistibles par les constructeurs du vieux continent figurent parmi les plus déterminants. La tendance à la baisse des prix constitue une autre raison à ne pas négliger puisqu’en 2013 Chevrolet, Honda, Fiat, Ford ou Toyota, entre autres, ont tous révisé les tarifs de leurs voitures électriques ou hybrides à la baisse. Cette situation devrait se généraliser en 2014, notamment avec la diminution du coût des batteries électriques. Enfin, IHS Automotive a tenu à souligner l’importance du maintien, voire de l’augmentation, des subventions gouvernementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.