PSA Group annonce une DS 3 Crossback électrique

La première voiture électrique de série de DS sera une DS 3 Crossback. Attendu au Salon de Paris en octobre 2018, le modèle affiche des caractéristiques prometteuses.

Figure de proue de l’électrification

L’image avant-gardiste et branchée prônée par DS supposait que la marque premium figure parmi les ténors de l’électrification. Si tel n’est pas encore le cas, PSA Group s’apprête à corriger l’anomalie avec une DS 3 Crossback 100% électrique comme figure de proue. Floquée de l’extension E-TENSE (dénomination déjà portée par un concept car électrique de plus de 400 ch),  cette première DS électrique de série est agressive.

Yves Bonnefont, PDG de DS Automobiles, parle ni plus ni moins d’un véhicule « sans compromis sur le style et les avantages ». Il a ajouté que comme tout DS de la seconde génération, elle fera preuve d’une « sophistication sans égale » et de leadership technologique. La DS 3 électrique devrait faire sa première apparition au prochain mondial de Paris (octobre 2018).

Haute performance

En attendant, les caractéristiques annoncées font saliver. En effet, la DS 3 Crossback électrique embarquera un moteur de 136 ch et une batterie lithium-ion de 50 kWh. Le véhicule accueille également un dispositif de récupération d’énergie au freinage et à la décélération. Au rayon des chargeurs, toutes les solutions disponibles sur le marché devraient être compatibles. Seul bémol, le système ne gère que 100 kW de puissance de charge. Assez décevant à l’heure où les bornes ultra-rapides du futur flirtent avec les 450 kW.

Quoi qu’il en soit, la DS 3 électrique promet une autonomie de 300 km en cycle WLTP (450 km en NEDC). Elle atteint les 100 km/h en 8,7 secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.