Technologie Hybrid Air : vers un partenariat PSA-Dongfeng Motor

Le groupe PSA Peugeot-Citroën est proche d’un accord avec la firme chinoise Dongfeng Motor pour la production de son système Hybrid Air. Plusieurs constructeurs automobiles ont été pressentis pour ce partenariat depuis la présentation du projet en mars 2012.

HybridAir_01_610x388

Près de deux ans après la présentation du concept Hybrid Air au Salon de l’automobile de Genève 2012, PSA Peugeot-Citroën aurait finalement trouvé un partenaire pour le lancement de sa production en la personne du groupe chinois Dongfeng Motor. Interrogée par un magazine français, une porte-parole de la compagnie a déclaré que cette dernière « avait cessé toutes discussions avec d’autres partenaires » afin de se focaliser sur les négociations avec Dongfeng.  Un accord serait proche et la signature est attendue durant les premières semaines de cette année 2014, avec la possibilité d’assister également à une participation du groupe au capital de PSA. Si cet emploi du temps est confirmé, ce dernier devrait alors pouvoir se conformer à sa projection initiale de commercialiser un premier modèle équipé du système Hybrid Air en 2016.

500 millions d’euros de coût

Le système Hybrid Air est le fruit des travaux de recherche de PSA Peugeot-Citroën et de la firme allemande Bosch. Elle repose sur une combinaison inédite entre l’essence et l’air comprimé qui est moins coûteuse tout en étant plus écologique. Après le lancement du projet en 2012, PSA s’est mis à la recherche d’un partenaire pour supporter ensemble les 500 millions d’euros de coût nécessaire à la préparation de la technologie pour la production. Le géant américain General Motors a été longtemps pressenti pour former le partenariat, mais le choix de l’alliance Peugeot-Citroën s’est donc finalement porté sur Dongfeng qui n’était censé apporter qu’une « assistance » au début du projet au même titre que Chongqing Changan, une autre compagnie chinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.