Techrules: une touche italienne pour le super-car chinois prévu pour 2017

Une GT96 électrique présentée à l’état de prototype au Salon de Genève 2016 sera produite à 25 exemplaires par an, soit deux par mois, le tout pour un prix de vente de 2,5 millions d’euros. Le célèbre désigner Giugiaro se consacrera à l’aspect design pendant que Gianetti sera en charge de la mise en production.

2719

                                                             (crédits:Techrules)

Giugiaro est le designer connu pour avoir conçu les modèles Ferrari 250 GT Bertone, ou les Lamborghinis Marco Polo. Il est inutile de se demander pourquoi Techrules a fait appel à lui pour ce nouvel projet. Pour réussir un tel pari de construire une GT, l’œil et le savoir-faire légendaire européen sont nécessaires, car c’est bien sous le pinceau de géniaux designers du vieux continent que sont nés les premières GT.

Tous les rêves sont permis

Le super-car peut rouler de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes, cadeau pour les amoureux de la vitesse ! Comme si cela n’était pas suffisamment impressionnant, le constructeur annonce une vitesse de pointe limitée à 350km/h en mode électrique, on n’en demande pas plus pour un super-car.

Il est doté d’un prolongateur d’autonomie thermique à turbine (qui sert à recharger les batteries), déconnecté du système de traction. C’est la traction électrique peu rigide qui se charge de la variation d’allure. Les 6 moteurs de 768 kW ayant une puissance de 1 030 chevaux sont placés intelligemment des les roues pour un poids total de 13 kg.

Côté batteries, elles totaliseraient 2 376 cellules lithium-ion, situées dans le châssis fabriqué à partir de fibre de carbone, comme font la plupart des constructeurs pour les véhicules de sport. La fibre de carbone a l’avantage de ne pas peser lourd.

2720

                                                                  (crédits: Techrules)

Un système turbine spécifique

On se doit de souligner l’utilisation de nouvelles technologies développées et brevetées par Techrules. Le super-car intègre un système TREV (Turbine-Recharging Electric Vehicle) combinant une microturbine pour recharger la batterie, des onduleurs, des pompes à carburant et des pompes à l’air, puis un générateur.

Le TREV en tout a un rendement élevé qui permet d’économiser la batterie du véhicule. Selon William Jin, fondateur et PDG de Techrules, « le système TREV est un mariage parfait entre une micro turbine et un véhicule électrique ».

Techrules a concocté une potion chinoise avec des notes italiennes pour une somme arrondie à 2,5 millions d’euros. La version grand public sera prête pour mars 2017. Pour tester un véhicule électrique sur notre espace partenaire, veuillez suivre le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.