Tesla s’attaque aux géants allemands sur leur terre

Le constructeur américain spécialisé dans les voitures électriques, Tesla, va ouvrir de nouvelles boutiques en Allemagne en vue de conquérir un marché plus large que son Amérique natale. Il s’agit d’une démarche audacieuse au moment où les grands manufacturiers locaux commencent également à s’engager sérieusement dans le secteur.

modèle S tesla

Tenir la comparaison

Tesla aura six boutiques en Allemagne après l’ouverture programmée de deux locaux à Berlin et à Stuttgart, le fief de Daimler AG, dans les mois à venir. C’est ce qui ressort d’une intervention médiatique de la compagnie américaine dans le cadre du Salon international de l’automobile de Francfort. La start-up possède déjà des centres de vente à Francfort, à Düsseldorf, à Hambourg et à Munich, la ville où est basée BMW.  Cette opération de Tesla intervient alors que les géants de l’automobile allemande vont commencer à vendre des voitures électriques auprès d’une bonne centaine de concessionnaires locaux. La bataille s’annonce ainsi rude puisque les performances et l’audace des modèles de Tesla comme la S vont affronter la fidélité des Allemands à leur tradition automobile. Bryan Batista, directeur de vente de Tesla pour l’Europe, a indiqué à ce sujet : « le gazon de la maison européenne appartient à des constructeurs comme Daimler, BMW et Audi, mais nous sommes confiants en la capacité de notre produit à tenir la comparaison ».

Un test pour le buzz « Tesla »

Ce projet allemand constitue aussi un test pour la pérennité du « buzz » Tesla face à l’exigence du marché européen. La compagnie a d’ailleurs révélé avoir un plan pour toute l’Europe et compte s’appuyer sur son statut de « nouveau venu » et sur l’effet de la fraicheur pour attirer la clientèle du vieux continent avant de les fidéliser grâce aux performances de ses modèles. Les constructeurs allemands et européens veulent quant à eux se montrer confiants et « fairplay » en saluant le succès de la start-up et les qualités du modèle S durant les différentes interviews accordées sur le sujet pendant le Salon.   Malgré tout, la concurrence sera certainement intense notamment entre le modèle S et la i8 de BMW, ou dans une moindre mesure la nouvelle E-tron de Audi.

 

 

Une réflexion au sujet de « Tesla s’attaque aux géants allemands sur leur terre »

  1. antoine

    Bonjour et Félicitations pour vos articles que j’aime parcourir régulièrement.

    Je ne comprends pas bien pourquoi vous associez (vous n’etes pas les seuls a le faire) vehicule electriques et vehicules hybrides. Les technologies ne sont pas du tout les memes. L’un compte (encore) sur le petrole , tandis que l’autre s’en affranchit (et laisse le choix quant a la source d’energie).
    Les constructeurs historiques se contentent de surfer sur la vague electrique avec des vehicules utilisant l’electrique en appoint, et en conservant leur revenus : des ventes de pieces/services reparation/petrole pas cher.
    Bref un business-model qui semble faner.

    C’est typiquement le cas pour le match qui se dessine aujourd’hui dans le monde auto : BMW i8 vs Audi e-tron vs Tesla……………..mais les vehicules hybrides ne sont bons ni en 100% electriques ni en 100% thermique.
    Ils sont mediocres en autonomie electrique et dependent encore d’une pompe a essence.

    Les allemands ont + de 70 ans d’experience et ne sortent toujours pas du petrole, Tesla a sorti du 100% elec en moins de 10…………Ou est la concurrence ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.