Un Américain va lancer une voiture électrique à faire soi-même

Un passionné américain se prépare à lancer un kit de voiture électrique à fabriquer soi-même. Ce véhicule sera composé de pièces disponibles dans le commerce et devrait pouvoir être assemblé en une semaine, une fois tous les composants en main.

Une des créations de Gary Krysztopik : l'EZ-EV kit 7.

Une des créations de Gary Krysztopik : l’EZ-EV kit 7.

Gary Krysztopik, un ingénieur et passionné américain de véhicule électrique, se prépare à mettre en ligne tous les détails du processus qu’il a créé pour la fabrication d’une voiture électrique à faire soi-même. Toutes les informations, dont le design, la liste des composants et des pièces et la méthode d’assemblage seront disponibles en « open source » pour les personnes intéressées. La carrosserie sera fabriquée à partir de matériaux en plastique et en fibre de verre composite et toutes les pièces mécaniques et électriques nécessaires sont disponibles dans le commerce d’après les précisions de Krysztopik. « Ce que j’essaie de faire, c’est de créer une fondation », a-t-il déclaré pour justifier ses motivations. Il va bientôt s’engager dans une tournée promotionnelle à travers les États-Unis pour vulgariser sa création et pendant laquelle il va révéler plus de détails sur sa future voiture zéro émission.

Assemblée en une semaine

Selon Krysztopik, le kit de voiture électrique devrait être assemblé en 7 jours une fois toutes les pièces à la disposition du propriétaire. Il a indiqué que le processus devrait être assez simple pour que le véhicule soit « prêt à être chargé et immatriculé au bout d’une semaine » avant d’ajouter qu’un temps de fabrication trop long était exclu étant donné que « le but principal est de mettre les (le plus de) voitures électriques sur les routes ». Pour financer ses travaux, Krysztopik a fait appel au financement collectif (crowdfunding) grâce auquel il a pu récolter quelques milliers de dollars. Il a également révélé l’intérêt de plusieurs autres pays comme l’Inde, le Japon, l’Italie et la Chine pour son projet. En attendant, une version de démonstration construite à l’échelle ¼ sera bientôt fabriquée pour matérialiser le concept.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.