Une fusion Renault Nissan à l’étude

Des négociations seraient en cours dans le cadre d’un projet secret pour une fusion Renault Nissan. Certains points d’achoppement persistent, mais le cas échéant la nouvelle compagnie deviendra incontestablement le leader du marché mondial de voitures électriques.

L’alliance Renault Nissan pourrait bientôt prendre fin. Elle laissera alors place à une fusion des deux constructeurs qui ne formeront plus qu’une seule compagnie. L’information est donnée par Bloomberg qui cite une source proche du dossier. Celle-ci a requis l’anonymat étant donné le caractère confidentiel du projet. Les négociations seraient déjà en cours. Un accord semble cependant compliqué sur certains points d’après la même source. En cause, la présence du gouvernement français parmi les actionnaires (15% de parts). Ce dernier manifeste une certaine réticence à l’idée de voir son contrôle amoindri. L’éventuel accord devrait en outre obtenir l’aval des autorités françaises et japonaises qui pourraient bloquer sur la localisation du siège de la nouvelle multinationale.

Rumeurs ?

La révélation de Bloomberg attend toujours confirmation. Pour l’heure les dirigeants ont toujours qualifié de « rumeurs » toutes les informations évoquant une transaction concernant les parts sociales des deux constructeurs. En même temps, les récentes déclarations de Carlos Ghosn, Pdg de l’Alliance, alimentent les discussions sur le sujet. Il révélait en début d’année l’existence d’un plan destiné à rendre l’Alliance « irréversible ». Concernant particulièrement l’industrie de la mobilité électrique, une fusion Renault Nissan aurait fière allure. Avec la Nissan Leaf et la Renault Zoe en figures de proue, la domination du marché ne fait aucun doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.